Nous suivre Industrie Techno

abonné

L’osmose pour valoriser la chaleur perdue des procédés

Hugo Leroux

Produire de l'électricité à partir de la chaleur émise par un incinérateur de déchets, une raffinerie ou un data center : voilà le projet d’OsmoBlue. La start-up suisse, qui mise sur la technique de l’osmose inverse, espère ainsi revaloriser les chaleurs entre 30 et 150°C,  abondante mais difficile à revaloriser économiquement dans les industries.

L’osmose tire parti des différences de concentration saline entre deux solutions séparées par une membrane - par exemple de l'eau salée et de l'eau douce. Un flux s'écoule de la solution la moins concentrée vers la plus concentrée. L'énergie mécanique de ce flux peut être convertie en énergie électrique grâce à une turbine et un alternateur. La chaleur est utilisée pour séparer à nouveau le fluide en deux[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Tests salivaires, batterie de Tesla et réalité virtuelle… le best of de la semaine

Tests salivaires, batterie de Tesla et réalité virtuelle… le best of de la semaine

La haute autorité de la santé (HAS) a statué : les tests salivaires sont à réserver aux malades[…]

Batteries Li-ion : les défis qui attendent les futures gigafactories européennes

Batteries Li-ion : les défis qui attendent les futures gigafactories européennes

[Dossier] Les recherches sur les batteries lithium-ion tout-solide s'intensifient

[Dossier] Les recherches sur les batteries lithium-ion tout-solide s'intensifient

Batteries Lithium-ion : une vague de gigafactories déferle sur l'Europe

Batteries Lithium-ion : une vague de gigafactories déferle sur l'Europe

Plus d'articles