Nous suivre Industrie Techno

L’Isae obtient les plus gros contrats de recherche

L’Isae obtient les plus gros contrats de recherche

Le satellite géostationnaire COMS lancé en juin 2010 par la Corée, embarque un capteur développé par l'Isae

© DR

Sa montée de cinq places en un an dans notre classement des écoles d’ingénieurs, l’Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace la doit surtout à l’envolée de son chiffre d’affaire recherche (+28 %) en un an. L’établissement toulousain est troisième sur ce critère mais c’est lui qui signe les plus gros contrats.

L’Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace (Isae) est né, en 2007 du rapprochement de Supaéro et de l’Ensica avec un but, devenir une marque reconnue à l’international. Une stratégie qui semble porter ses fruits au regard de sa progression dans notre palmarès de la recherche dans les écoles d’ingénieurs françaises : elle est passée en un an de la quinzième à la dixième place et a vu le montant de son chiffre d’affaires recherche augmenter de 28 % (de 16 à 20,5 millions d’euros). L’établissement a su séduire les grands noms de l’industrie aérospatiale et de la défense, il est le seul de notre classement à signer trois contrats de plus d’un million d’euros chacun.

Derrière, c’est l’Esme-Sudria d’Ivry, 87e de notre palmarès 2011, qui a récupéré le plus de fonds d’un coup, avec les 710 000 euros de son partenariat impliquant la DGA, l’entreprise de mécatronique Rb3d et le CEA-List.

Elle est suivie par l’Insa de Lyon (4e au général et 3e sur ce critère) et les 628 000 euros récupérés auprès de Renault. Les 550 000 euros déboursés par Eurocopter au profit d’Arts & Métiers ParisTech mettent en avant l’établissement qui n’est que 16e au général, malgré un second très gros chèque : 450 000 euros d’EDF. Les couples ECPM-Total, Centrale Lyon-Snecma et UTT-EDF, sont les derniers à avoir signé des contrats dépassant les 500 000 euros.

Charles Foucault

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le plan quantique français est enfin lancé : tous les détails de cette stratégie à 1,8 milliard d'euros sur 5 ans

Le plan quantique français est enfin lancé : tous les détails de cette stratégie à 1,8 milliard d'euros sur 5 ans

Le plan quantique français doit être lancé ce jeudi 21 janvier en fin de matinée par Emmanuel Macron. Prévoyant un[…]

« Augmenter la productivité du procédé de chromatographie est l'un des graal de l’industrie chimique », lance François Parmentier, fondateur de Separative

« Augmenter la productivité du procédé de chromatographie est l'un des graal de l’industrie chimique », lance François Parmentier, fondateur de Separative

La résonance magnétique nucléaire à très haut champ accessible aux industriels

La résonance magnétique nucléaire à très haut champ accessible aux industriels

Une tête d’impression 3D polymorphe pour piloter l'alignement des fibres dans les composites

Une tête d’impression 3D polymorphe pour piloter l'alignement des fibres dans les composites

Plus d'articles