Nous suivre Industrie Techno

L'IRT Railenium travaille au prototypage virtuel du ferroviaire

L'IRT Railenium travaille au prototypage virtuel du ferroviaire

© DR

L'IRT Railenum mène le projet Cervifer (Certification virtuelle en ferroviaire), piloté par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Il vise à créer une plate-forme de simulation permettant de réduire de moitié le nombre de tests physiques et la durée de certification des composants ferroviaires.

Le train veut rattraper l’avion et l’automobile. En matière de conception et de validation numériques, l’industrie ferroviaire n’est pas au même niveau que les autres moyens de transport. C’est pour combler ce retard qu’est né le projet Cervifer (Certification virtuelle en ferroviaire), piloté par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Il vise à créer une plate-forme de simulation permettant de réduire de moitié le nombre de tests physiques et la durée de certification des composants ferroviaires.

L’IRT Railenium, partenaire de Cervifer qui mobilise 14 partenaires, avec des industriels (SNCF, RATP, Vossloh, Alstom, ESI, Hutchinson, Vibratec) et plusieurs établissements de recherche (université de technologie de Compiègne…), s’est intéressé à l’interface entre le matériel roulant et l’infrastructure ferroviaire. « Il existe des briques de simulation pour la conception des rails et des matériels, mais il manquait une vision ”système” », note Adnane Boukamel, directeur du programme scientifique et de la formation pour Railenium.

Modélisation[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La deeptech Atlant3D Nanosystems, grand vainqueur du challenge Hello Tomorrow 2021

La deeptech Atlant3D Nanosystems, grand vainqueur du challenge Hello Tomorrow 2021

Le salon Hello Tomorrow Global Summit, dédié aux start-up de la deeptech, s’est tenu les 2 et 3 décembre derniers à[…]

06/12/2021 | Start-up
Labcom : le CNRS fête son 200ème laboratoire commun avec les entreprises

Labcom : le CNRS fête son 200ème laboratoire commun avec les entreprises

« Le machine learning est bien moins performant en cybersécurité qu’en traitement d’images », regrette Ludovic Mé, de l’Inria

Dossiers

« Le machine learning est bien moins performant en cybersécurité qu’en traitement d’images », regrette Ludovic Mé, de l’Inria

[Dossier cybersécurité] La simulation à l’assaut des systèmes industriels

[Dossier cybersécurité] La simulation à l’assaut des systèmes industriels

Plus d'articles