Nous suivre Industrie Techno

L'irrésistible ascension des robots

MIREL SCHERER mscherer@industrie-technologies.com

Sujets relatifs :

,
L'irrésistible ascension des robots

© D.R.

Plus intelligents et plus autonomes, les automates vont prendre une place grandissante dans notre quotidien. Après avoir envahi les usines, ils devraient s'attaquer aux services. C'est en tout cas ce que promet une étude récente de la Commission européenne sur le sujet.

Il a fallu une quarantaine d'années aux robots pour investir les usines. En faudra-t-il autant aux robots de demain pour s'imposer dans les services ? Rassemblés en juin dernier par la Commission européenne à Bruxelles (Belgique), les experts de 130 organisations européennes de robotique qui ont réalisé l'étude « La vision de la robotique en 2020 et après » sont plus optimistes. Pour Horst Kayser, président de l'European Robotics Technology Platform (Europ) et ancien PDG de Kuka, « il ne fait pas de doute que le marché de robots de service, professionnels et domestiques, sera le principal débouché demain ».

Simple à installer et toujours plus intelligent

Cela dit, le robot industriel n'est pas menacé d'extinction. Au contraire. Le manque de main-d'oeuvre provoqué dans les pays européens par le vieillissement de la population obligera les entreprises industrielles à faire de plus en plus appel à des robots. « Pour donner une idée du niveau de cette pénurie, selon les prévisions du cabinet McKinsey, il manquera en 2020 en Allemagne quelque 6 millions de travailleurs. Sans parler de la pression incessante sur les entreprises pour accroître leur productivité... », remarque l'expert.

La croissance du marché des robots de service sera cependant exponentielle : selon les prévisions des spécialistes, ils passeront de 7 millions aujourd'hui à 18 millions en 2011. Ces "assistants", à vocation domestique ou professionnelle, impliqueront sans doute d'autres scénarios d'utilisation que ceux habituels et des solutions technologiques nouvelles seront nécessaires pour accomplir ces tâches en toute sécurité. Selon les auteurs de l'étude, des capteurs basés sur la sécurité physique verront le jour dès l'année prochaine, ainsi que les approches multiredondantes. Tout comme la logique formelle, qui améliorera le dialogue homme-machine. Il faudra également, développer à moyen terme (vers 2015) pour la robotique coopérative, des systèmes de contrôle distribués et des systèmes de communication individuels entre les acteurs. La communication sera de plus en plus du type temps réel grâce aux transferts de technologies utilisées dans l'aéronautique ou l'électronique. Les nouveaux protocoles logiciels utiliseront les modèles ontologiques, logiques, géométriques ou probabilistes... « Une chose est sûre : les robots du futur devront être plus intelligents, capables de prendre en compte leur environnement pour devenir les plus autonomes possible, pense Horst Kayser. Ils seront impérativement plus simples à installer, à programmer et à exploiter pour pouvoir s'adapter à la fabrication flexible en petite série. Ou pour produire des produits personnalisés à grande cadence. » Mais il ne faut pas s'y méprendre. Le robot, aussi intelligent soit-il, ne restera que le subordonné de l'homme. c

Europ conçoit le robot de demain

Créée en 2005, l'European Robotics Technology Platform (Europ) est une organisation européenne comportant 105 membres de 23 pays, des fabricants de robots et de composants d'automatismes ainsi que des laboratoires de recherche. Son objectif est de renforcer la compétitivité de l'industrie robotique européenne en améliorant la qualité de la recherche dans ce domaine. Elle fait partie des plates-formes technologiques européennes aidées par la Commission européenne.

UN ROBOT DE SERVICE ULTRALÉGER

Le robot 7 axes LWR (pour Light Weight Robot ou robot léger) imaginé par Kuka préfigure l'avenir : il ne pèse que 15 kg et peut déplacer des charges de 7 kg. Doté de capteurs d'efforts dans chaque élément de liaison entre les différents bras, ce robot se programme tout simplement à la main en lui faisant suivre la trajectoire désirée.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0915

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Energies marines : la compétitivité contre vents et marées

Energies marines : la compétitivité contre vents et marées

Réputées capables de décarboner l'électricité des pays développés, les énergies marines[…]

Du proto à la série, et vite !

Du proto à la série, et vite !

La découpe du verre par laser à haute vitesse

La découpe du verre par laser à haute vitesse

Le bon matériau au bon endroit

Mondial de l'Automobile 2014

Le bon matériau au bon endroit

Plus d'articles