Nous suivre Industrie Techno

L'inventeur du laser bleu touche le jackpot

Sujets relatifs :

, ,

Shuji Nakamura, l'inventeur de la diode à laser bleu, aujourd'hui professeur à l'Université de Californie, se frotte les mains. Il touchera de son ex-employeur Nichia une indemnité de 20 milliards de yens (l'équivalent de 150 millions d'euros), soit la moitié des revenus apportés par son invention à la société jusqu'en 2010. Tel est le jugement rendu par le tribunal du district de Tokyo. Une décision sans précédent qui donne des ailes aux chercheurs, mais qui fait aussi trembler les industriels nippons.

Au Japon, en effet, les chercheurs sont récompensés pour leurs inventions par une prime, le plus souvent symbolique. Ainsi, pour son brevet sur la diode au laser bleu, Shuji Nakamura avait reçu de Nichia... 20 000 yens (l'équivalent de 150 euros !). Trop peu en comparaison avec la rétribution reçue par les inventeurs américains.

L'exemple de Nakamura n'est pas un cas isolé, comme le montrent les procès intentés aussi par des chercheurs mécontents contre Hitachi, Olympus ou Ajinomoto.

l'impact

Le gouvernement japonais tente de calmer le jeu en réformant la loi sur les brevets. Si cette réforme ne parvient pas à réduire les procès, ce que craignent les experts, les industriels seront tentés de délocaliser leur R&D en dehors du Japon.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0856

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Horizon Europe : trois conseils d’entreprises pour se lancer dans le programme d’innovation européen

Horizon Europe : trois conseils d’entreprises pour se lancer dans le programme d’innovation européen

Le programme-cadre européen pour l’innovation et la recherche a été officiellement lancé la semaine dernière[…]

27/05/2021 | Recherche
Top départ pour Horizon Europe, le nouveau programme-cadre européen pour la recherche et l’innovation

Top départ pour Horizon Europe, le nouveau programme-cadre européen pour la recherche et l’innovation

« L’onde de choc de la pandémie nous oblige à repenser nos modèles industriels », pointe Laurent Manach, directeur général du pôle EMC2

« L’onde de choc de la pandémie nous oblige à repenser nos modèles industriels », pointe Laurent Manach, directeur général du pôle EMC2

[Portrait] Guylain Ozzello, l'ingénieur qui révolutionne l'architecture des servovalves

[Portrait] Guylain Ozzello, l'ingénieur qui révolutionne l'architecture des servovalves

Plus d'articles