Nous suivre Industrie Techno

L’Internet par satellite à l’heure du haut débit

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
L’Internet par satellite à l’heure du haut débit

Ka-Sat, le satellite télécoms le plus puissant au monde

Le lancement de Ka-Sat, le premier satellite européen dans la bande Ka, promet de mettre l’accès à Internet par le ciel au niveau de l’ADSL, tant en performances qu’en prix.

Une bonne nouvelle pour tous ceux qui ne sont desservis ni par l’ADSL, ni par la fibre optique, ni par le câble, pour l’accès à Internet à haut débit. Eutelsat, le principal opérateur européen de satellites, leur promet un accès tout aussi performant et économique par le ciel.

Son satellite KA-SAT, lancé le 26 décembre dernier par une fusée russe Proton, bouleverse le monde des télécoms. Il s’agit du premier satellite européen de télécoms dans la bande Ka (20 à 30 GHz). Avec une capacité de 70 Gbit/s, il est aussi le plus puissant du genre dans le monde. Jusque là, les deux satellites télécoms dans la bande Ka était américains et se limitaient à une capacité de 30 Gbit/s.


Cet engin de 6,1 tonnes,  positionné sur une orbite à 9° Est, couvre toute l’Europe et le bassin méditerranéen. Construit par Astrium sur une plate-forme Eurostar E3000, il tire sa puissance de la combinaison de 82 faisceaux couvrant chacun une zone terrestre de 250 km de diamètre. Il associe un réseau de 10 stations au sol. Cette architecture permet de réutiliser vingt fois une même bande de fréquences sur des régions distinctes.

Plus d'un million de foyer connectés via l'espace

Pour l’accès à Internet, Eutelsat a choisi la technologie Surfbeam de la société américaine ViaSat. L’objectif étant de porter à plus d’un million le nombre de foyers pouvant être connectés à l’Internet à des vitesses comparables à l’ADSL. Le tout pour un forfait aux alentours de 30 euros par mois.

Aujourd’hui, les satellites télécoms utilisés pour l’accès à Internet fonctionnent dans la bande Ku (10 à 14 GHz) avec des capacités de 1 à 2 Gbit/s. Selon Eutelsat, le passage à la bande Ka améliore l’efficacité spectrale par un facteur 20 et réduit le coût du mégabit par un facteur 8.

Le déploiement, en orbite et au sol, du programme KA-SAT enchainera trois étapes avant son entrée en service. La première étape consiste à circulariser l’orbite du satellite, ce qui devrait être fait cette semaine. Amené sur l’orbite géostationnaire à sa position d’exploitation à 9° Est, le satellite sera alors soumis à une série complète d’essais en orbite. Le programme KA-SAT entrera alors dans une phase de tests opérationnels entre le satellite et son réseau associé de stations au sol avant l’ouverture des services commerciaux prévue pour la fin du mois de mai 2011.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La 5G démarre en version light

Focus

La 5G démarre en version light

Les premiers services commerciaux de la 5G ont été lancés en grande pompe en Corée du Sud et aux États-Unis. Mais[…]

06/06/2019 | TéléphonieNumérique
SpaceX lance les 60 premiers satellites de Starlink

SpaceX lance les 60 premiers satellites de Starlink

OneWeb, mobilité hydrogène, hydrogel renforcé… les meilleures innovations de la semaine

OneWeb, mobilité hydrogène, hydrogel renforcé… les meilleures innovations de la semaine

OneWeb lance les six premiers satellites de sa constellation

OneWeb lance les six premiers satellites de sa constellation

Plus d'articles