Nous suivre Industrie Techno

L’intelligence artificielle pour les chantiers du BTP

Séverine Fontaine
L’intelligence artificielle pour les chantiers du BTP

© Komatsu

Le fabricant d’équipements de construction et d’exploitation minière Komatsu a choisi NVIDIA pour injecter de l’intelligence artificielle sur ses chantiers. L’objectif : améliorer la sécurité et la productivité. 

Les chantiers du BTP font partie des environnements de travail les plus dangereux, notamment à cause des équipements lourds et de l’activité en continue. Ainsi, pour améliorer la sécurité de ses propres sites de construction, le fabricant d’équipement Komatsu a choisi les technologies de calcul et d’intelligence artificielle NVIDIA pour réaliser la surveillance de ses chantiers. L’ensemble de ces technologies proposera une visualisation 3D des sites de construction avec suivi en temps réel de l’interaction des personnes, des machines et des objets connectés.

Des drones de surveillance SkyCatch et des caméras connectées sont déployées sur les sites. Les GPU NVIDIA communiqueront avec eux pour réaliser une cartographie du terrain. Une application développée par la société de logiciels de gestion d’IoT OPTiM permettra d’identifier les individus et les machines depuis les caméras de surveillance. Au cœur de ces technologies, la plateforme d’intelligence aritificielle NVIDIA AI : « Les futures machines seront capables d’analyser leur environnement et de donner l’alerte en cas de problème, aidant ainsi les opérateurs à travailler de façon plus efficace et en toute sécurité », commente Jensen Huang, fondateur et PDG d’NVIDIA.

Une vue 360° pour prédire les accidents

Les caméras, montées sur les équipements de Komatsu, enverront leurs informations à la plateforme d’intelligence artificielle pour permettre une vue à 360° des personnes et des machines à proximité, afin d’éviter les collisions et autres accidents. L’IA sera également utilisée dans les caméras stéréo situées dans les cabines d’engins de chantier pour évaluer rapidement et en temps réel les conditions changeantes et informer le conducteur en conséquence. D’autres applications sont imaginées à l’avenir, comme les simulations virtuelles de site de construction et d’exploitation minière, ainsi que le contrôle automatisé des machines.

La construction est le dernier domaine d’une série d’industries dans laquelle NVIDIA signe des accords. Parmi eux, on peut citer GE Healthcare et Nuance dans l’imagerie médicale, Fanuc dans la robotique et plus de 200 constructeurs automobiles, start-up et laboratoires de recherches. Audi, Tesla, Toyota et Volvo ont signé les partenariats autour de la conduite autonome. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L'open source séduit toujours plus les entreprises françaises et s'impose pour l'IA et la blockchain

L'open source séduit toujours plus les entreprises françaises et s'impose pour l'IA et la blockchain

Alors que vient de s'ouvrir l'Open Source Summit (OSS), qui se tient les 10 et 11 décembre aux Docks Pullman (Paris), Syntec[…]

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Intelligence artificielle : comment Facebook veut doter les robots d’un « sens commun »

Intelligence artificielle : comment Facebook veut doter les robots d’un « sens commun »

Plus d'articles