Nous suivre Industrie Techno

L’Insa de Lyon resserre ses liens avec l’université japonaise de Tohoku

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Outre la signature d’un accord de recherche entre l’Insa et l’université japonaise, les deux entités ont pour objectif de créer un véritable laboratoire mixte d’ici à trois ans

Vendredi 23 janvier, le professeur Toshiaki Ikohagi directeur de l’Institut de Sciences des Fluides de l’université de Tohoku et le professeur Alain Storck directeur de l’Insa de Lyon ont signé un accord de coopération dans les domaines de l’éducation et de la recherche.

Dans la foulée de l’accord de coopération, un bureau de liaison a été ouvert dans le plus gros laboratoire de l’Insa, le GEMPPM (Groupe d’études en métallurgie physique et physique des matériaux). Ainsi les futurs étudiants, thésards voire post-doc japonais présents à l’Insa disposeront d’un lieu à eux. Le pendant sera ouvert aussi à Sendaï pour ceux issus de l’Insa.

C’est la formalisation de relations menées depuis plus de 20 ans entre les deux établissements initiés côté français par le professeur Gobin. L’université Tohoku créée en 1907 compte plus de 10 000 étudiants. Les relations s’étaient resserrées en 1996 lors de la 4ème conférence internationale sur les matériaux intelligents puis par l’organisation alternée de colloques franco-japonais biennaux.

 « Les deux établissements partagent des visions comparables en matière de développement durable c’est à dire la protection de l’environnement, la performance et le progrès de l’humanité » déclarait A. Storck.

Actuellement un programme de recherche en commun a été proposé à la Japan Society for the Promotion of Science et au CNRS dans le cadre d’un programme coopératif entre centre de recherches (IRCP). Trois thèmes sont retenus :

- l’innovation dans le domaine des systèmes et matériaux intelligents ;
- l’étude  fondamentale et la conception de muscles artificiels ;
- l’étude fondamentale et la conception de détecteurs multifonctionnels pour la maintenance et la sécurité des systèmes.

Un objectif à trois ans est de créer un véritable laboratoire mixte.

Ce premier accord sera étendu dès juillet à d’autres laboratoires des deux établissements.

Outre les liens de recherche, l’important est bien l’échange d’étudiants qui permettra de réellement développer à long terme les relations entre établissements et plus généralement entre les deux pays.

Actuellement l’Insa compte deux étudiant japonais et quelques post-doc dans ses laboratoires et une centaine d’étudiants français de l’Insa suivent des cours de japonais.

Christian Guyard

Pour en savoir plus
- Contacts Insa Jean Yves Cavaille, directeur du GEMPPM tel 04 72 43 88 03 JYC@insa-lyon.fr
- Dr Kaori Yuse chargée des relations internationales avec le Japon GEMPPM tel 04 72 43 81 84 kaori.yuse@insa-lyon.fr
- http://www.insa-lyon.fr
http://www.ifs.tohoku.ac.jp

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles