Nous suivre Industrie Techno

L’INRIA se rapproche des PME-PMI

Ridha Loukil
L’INRIA se rapproche des PME-PMI

L'un des permiers I-Labs a été mis en place avec IDCom, spécialiste des galeries marchandes virtuelles.

© DR

Avec la mise en place du dispositif I-Labs, l’institut public de recherche en informatique veut favoriser le transfert des technologies logicielles vers les PME-PMI.

« Le transfert des labos de recherche vers l’industrie bénéficie aujourd’hui essentiellement à deux franges d’entreprises. D’un coté, les grands groupes par le biais de partenariats stratégiques. De l’autre, les chercheurs par essaimage de start-up. Les PME-PMI restent à l’écart, car il n’existe aucun dispositif de transfert adapté à leurs besoins », constate Michel Cosnard, PDG de l’INRIA (Institut national de recherche en informatique et en automatique).

C’est pour pallier ce vide que l’institut public de recherche en informatique met en place le dispositif I-Labs. L’idée est d’associer à la PME partenaire un chercheur sur une feuille de route précise de 3 à 4 ans. L’INRIA met dans la corbeille 20 000 euros par an. La PME peut également bénéficier d’aides publiques (Oseo, Région, etc) pour le financement de son projet de recherche.

L’INRIA compte s’appuyer sur les 20 pôles de compétitivité pour attirer les PME-PMI dans ce modèle de collaboration. A chaque PME partenaire correspond un I-Lab, sorte de mini labo commun. « L’objectif est de créer 10 I-Labs par an et à terme d’avoir chacun des 600 chercheurs de l’INRIA connecté à un PME par ce mécanisme de transfert », lance Bruno Sportisse, directeur du transfert et de l’innovation de l’INRIA.
 
Trois I-Labs sont déjà en place, dont l’un avec Idées-3Com, une société spécialisée dans les galeries marchandes virtuelles. Actuellement, l’INRIA est en discussion avec 80 PME sur ce type de partenariat.
 
Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Dossier IA] Avec Aniti, Toulouse se lance dans l'IA certifiable pour équiper les systèmes critiques

[Dossier IA] Avec Aniti, Toulouse se lance dans l'IA certifiable pour équiper les systèmes critiques

L’institut interdisciplinaire d’intelligence artificielle de Toulouse veut développer une approche hybride pour répondre aux[…]

[Tribune] Le jumeau numérique est au cœur de l’usine 4.0

[Tribune] Le jumeau numérique est au cœur de l’usine 4.0

[Dossier IA] l'outil derrière le buzz de l'intelligence artificielle

[Dossier IA] l'outil derrière le buzz de l'intelligence artificielle

Snake, le ransomware qui attaque l'usine

Snake, le ransomware qui attaque l'usine

Plus d'articles