Nous suivre Industrie Techno

L’Inria lance son centre de recherche « Open source »

Thibaut De Jaegher
L’Inria lance son centre de recherche « Open source »
L’Institut national de la recherche en informatique et automatisme vient de lancer CIRIL, son premier centre d'innovation et de recherche en informatique sur le logiciel libre. Il ambitionne de devenir la référence française dans ce domaine en étant ouvert aux projets portés par des industriels.

La France a sa carte à jouer dans le logiciel libre ! Michel Cosnard, le PDG de l’Inria en est convaincu et il vient de lancer un premier centre de recherche dédié à ce sujet. Baptisé CIRILL (Centre d'innovation et de recherche en informatique sur le logiciel libre), il sera piloté par Roberto Di Cosmo, professeur de l’Université Paris 7 et en résidence à l’Institut national de la recherche en informatique et automatisme (Inria).

Ouvert aux industriels

Le CIRILL, qui devrait démarrer concrètement ses travaux en 2010, a pour objectif de devenir « un centre de référence sur la recherche et le développement de logiciels libres sûrs et fiables, participant, en articulation avec d’autres initiatives, à la fédération des acteurs du logiciel libre ». Il a également vocation à accueillir en son sein des expérimentations portées par les industriels.  

Trois défis

Ce centre permettra également de répondre aux trois défis que posent le développement des softwares ''open-source''. Sur le plan scientifique, il étudiera les questions posées par le changement d'échelle des bases de code, par leur caractère multi-composants ou encore les problèmes posés par le développement collaboratif. Sur le plan de la formation, CIRILL entend former les ingénieurs de demain aux nouveaux métiers du logiciel libre. Et, sur le plan économique, l’Inria entend se servir de cette nouvelle plate-forme pour réaliser de nombreux transferts technologiques.

Thibaut De Jaegher

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Avec l’ADN, l’ensemble des données mondiales pourraient être stockées dans le volume d’une camionnette », clame François Képès, membre de l’Académie des Technologies

« Avec l’ADN, l’ensemble des données mondiales pourraient être stockées dans le volume d’une camionnette », clame François Képès, membre de l’Académie des Technologies

Les besoins de l'humanité pour le stockage de données s'accélèrent depuis quelques années, au point que les[…]

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Dossiers

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Une LED à quantum dot bleue plus stable et lumineuse

Fil d'Intelligence Technologique

Une LED à quantum dot bleue plus stable et lumineuse

Total dévoile ses recherches dans l'utilisation du calcul quantique lors du Quantum Computing in Paris-Saclay

Total dévoile ses recherches dans l'utilisation du calcul quantique lors du Quantum Computing in Paris-Saclay

Plus d'articles