Nous suivre Industrie Techno

« L'innovation technologique permet de changer la stratégie business d’une entreprise » Cyrille Bataller (Accenture)

Juliette Raynal
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

« L'innovation technologique permet de changer la stratégie business d’une entreprise » Cyrille Bataller (Accenture)

© DR

Chaque semaine, Industrie & Technologies donne la parole à des personnalités qui ont l'innovation dans la peau. En 12 questions, ces personnes du monde de l'industrie tirent le portrait de cette discipline. Découvrez aujourd'hui le point de vue de Cyrille Bataller, directeur de l'intelligence artificielle pour Accenture monde. 

Quand on vous dit innovation, spontanément vous répondez ?

Je pense à technologie et que l’innovation technologique permet de changer la stratégie business d’une entreprise.

Votre dernière rencontre avec l’innovation c’était quand et où ?

La semaine dernière dans un hôtel où nous n’avions plus besoin de carte pour ouvrir la porte de notre chambre mais simplement de notre téléphone. Le tout grâce à une connexion Bluetooth couplée à une technologie NFC.

Quelle innovation avez-vous dans votre poche ?

Mon téléphone mobile qui devient un outil multidisciplinaire. J’ai, par exemple, récemment découvert une application de santé qui mesure le rythme cardiaque en utilisant la caméra et le flash du téléphone.

Votre innovation préférée ?             

Je ne pense pas à une innovation en particulier. Mais de manière générale, j’aime l’innovation qui améliore la façon dont nous travaillons et dont nous vivons.

Et celle que vous détestez ?

Une innovation développée sans avoir réfléchi à une application concrète pour les utilisateurs.

Si vous deviez remettre le prix Nobel de l’innovation, quelle personnalité récompenseriez-vous ?

Peut-être Yann Lecun, (à la tête du laboratoire d’intelligence artificielle de Facebook, ndlr) pour ses travaux sur le deep learning.

Et s’il était attribué à une entreprise, laquelle choisiriez-vous ?

Je dirais Google pour son éventail extrêmement large d’innovations dans le domaine de l’intelligence artificielle (traduction, vision par ordinateur, reconnaissance faciale, etc.) et son rythme d’innovation tellement rapide.

La qualité qu’il faut cultiver pour innover ?

Il faut avoir un esprit curieux et avoir une équipe multidisciplinaire. La diversité est très importante.

Quel défaut faut-il éviter ?

Je vois deux défauts : la résistance au changement et innover sans penser à l’utilisateur final.

Citez un livre qui vous a inspiré en matière d’innovation ?

Je pense à deux livres :The second machine age d’Andrew McAfee et The master algorithm de Pedro Domingos.

En matière d’innovation, vous êtes plutôt…

… Start-up ou grand groupe ?

Je suis dans un grand groupe ! Mais il est toujours très intéressant de suivre les start-up !

Technologie ou service ?

C’est impossible de séparer les deux ! La technologie permet de changer les process et les services.

Continue ou disruptive ?

Je pense que les opportunités de faire de l’innovation disruptive sont de plus en plus fréquentes.

Enfin, de quelle innovation rêvez-vous (pas seulement la nuit) ?

Personnellement, j’aimerais voir beaucoup plus d’innovations dans le domaine de la protection de l’environnement.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles