Nous suivre Industrie Techno

L'innovation pénalisée par son trop faible contingent de femmes

Myrtille Delamarche
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L'innovation pénalisée par son trop faible contingent de femmes

© Robert Scoble

L’étude "Femmes et innovation : quelle performance pour l’entreprise ?", menée par le réseau Women in Engineering et présentée au Women’s Forum Global Meeting à Deauville, dresse le sombre tableau de la perte de capacité d’innovation liée à la sous-représentation des femmes dans la R&D.

Une stricte égalité professionnelle entre hommes et femmes contribuerait, selon les estimations de l’OCDE, à accroître de 10 % le PIB du Royaume-Uni à l’horizon 2030. Si les chiffres varient quelque peu, la tendance reste valable dans la plupart des pays. Du côté des entreprises, la valeur économique supplémentaire générée lorsque leur top management compte au moins une femme, atteint 1 %.

Sauf que… La situation actuelle est au maintien du plafond de verre dans la plupart des secteurs. Si la high-tech, avec 10 % de femmes au comité de direction, s’en sort mieux que l’industrie (4 %), la moyenne – tous secteurs confondus – s’établit à seulement 8 %, alors qu’elles sont 58 % des jeunes diplômés de l’enseignement supérieur.

  • 80 % des étudiants et salariés en sciences et technologies dans le monde sont des hommes
  • 27,8% des ingénieurs fraîchement diplômés sont des femmes. Et nous n’avons pas de quoi crier "cocorico" :  elles sont seulement 17 % en France, contre 28 % aux Etats-Unis.
  • En France, 4 % des postes dédiés à l’innovation sont occupés par des femmes.
  • Dans le secteur privé, 19,5 % des chercheurs sont des femmes.

Tous ces chiffres sont issus de la première étude "Femmes et innovation : quelle performance pour l’entreprise ?" menée par le réseau Women in Engineering (WiE), et présentée par Altran et Safran à l’occasion du Women’s Forum Global Meeting qui se tient à Deauville du 15 au 17 octobre.

L’ambition de cette démarche est double : d’une part, dépasser le simple constat de la sous-représentation des femmes dans le monde de l’ingénierie, et d’autre part, contribuer à briser le plafond de verre en soulignant le rôle primordial des femmes dans les orientations stratégiques des organisations où l’innovation est devenue un enjeu vital. Un questionnaire sur ce sujet, destiné aux dirigeant(e)s d'entreprise, a également été mis en ligne.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Grâce à l'impression 3D et au design génératif, DWS lance ses mini-voiliers dans la course à l'allègement

Grâce à l'impression 3D et au design génératif, DWS lance ses mini-voiliers dans la course à l'allègement

Design génératif, batteries sodium, 5G… les meilleures innovations de la semaine

Design génératif, batteries sodium, 5G… les meilleures innovations de la semaine

Les cinq meilleures applications industrielles du design génératif montrées à l’Autodesk University

Les cinq meilleures applications industrielles du design génératif montrées à l’Autodesk University

Plus d'articles