Nous suivre Industrie Techno

La fabrique de l'innovation

L'innovation chez Facebook ? Pas seulement une histoire de tee-shirt gris, selon Mark Zuckerberg...

Mis à jour le 10/11/2014 à 18h20

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L'innovation chez Facebook ? Pas seulement une histoire de tee-shirt gris, selon Mark Zuckerberg...

Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, a accepté de se liver au jeu des questions-réponses avec un public choisi. Exercice qu'il fait tous les mois en interne chez Facebook.

Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, s'est récemment livré à un exercice ouvert de questions-réponses en Chine et plus récemment aux Etats-Unis. Au milieu d'interrogations très pointues sur son tee-shirt ou sa tenue vestimentaire, il a aussi livré quelques confidences sur la manière dont il concevait l'innovation et l'entrepreneuriat. Industrie & Technologies vous livre ici cinq idées clés partagées par le patron du plus grand "social network" du monde.

 

1. La passion compte plus que le business

« Il y a cette culture dans la Silicon Valley de démarrer une entreprise avant même que l'on sache précisément ce que l'on veut faire. Décider de créer une entreprise, c'est bien, mais vous devez d'abord comprendre, identifier ce qui vous passionne. Tout le monde a besoin de faire des choses qui le passionnent. Les entreprises qui marchent sont celles où les gens ont vraiment une vision pour le monde et veulent le changer. Donc avant de lancer une entreprise, il faut savoir pour quelles raisons on le fait, avec quel but. »

2. Penser long terme

« Si je devais tout recommencer maintenant, je ferais les choses différemment. Dans la Silicon Valley, vous avez ce sentiment que vous devez être ici. Mais ce n'est pas le seul endroit pour faire du business. Et si je devais repartir de zéro maintenant, je resterais à Boston. La Valley est un peu trop orientée court terme et cela me dérange. Il y a un état d'esprit ici où les gens ne se sentent pas obligés de faire des choses, de délivrer. Mais je ne suis pas comme cela, moi je suis concentré sur le long terme. »

A LIRE >> Faites comme Facebook, n'innovez plus... Jouez !

3. L'échec, c'est ne pas prendre de risque

« Je me sens toujours comme dans les premières années de Facebook, dans ce moment où nous étions si près de la mort, et que l'on craignait que Google soit sur le point de concevoir notre produit. Alors, oui, nous avons pris des risques. Dans un monde qui évolue très vite, je pense que la seule stratégie qui est vouée à l'échec c'est de ne pas prendre de risque. Vous allez faire des tonnes d'erreurs ? Ce n'est pas grave. Chez Facebook, on ne vous jugera pas pour cela. » Message que Zuckerberg n’hésite pas à faire passer à ses développeurs. « Evoluez rapidement et cassez les codes », leur rappelle-t-il souvent en ajoutant : « si vous ne cassez rien, c’est que vous n’évoluez pas assez rapidement. »

4. Être fier de la façon dont on passe son temps

La question que je me pose presque tous les jours est : «Suis-je en train de faire la chose la plus importante que je pourrais faire ? Si je ne ressens pas que je suis en train de travailler sur le principal problème que je peux contribuer à résoudre, alors je ne suis pas fier de la façon dont je passe mon temps.» C'est entre autres pour cela que sa tenue vestimentaire est simplissime, assure le patron de Facebook. Il ne veut pas perdre son temps à se demander comment il va s'habiller ou ce qu'il va prendre au petit déjeuner...

5. Il n'y a jamais une personne qui innove...

«L'une des choses sur lesquelles les médias se trompent, sur les entreprises ou les inventions, ou les choses qui prennent du temps, c'est qu'il essayent de faire croire qu'une personne seule est derrière tout ça.» Cela n'est pas vrai, a tenu à rappeler le patron de Facebook. Mark Zuckerberg a reconnu avoir eu besoin de beaucoup d'aide pour arriver là où il en est aujourd'hui. «Quand j'ai commencé, je ne savais pas du tout comment créer une entreprise. Ce qui m'a aidé à tenir, comme beaucoup d'autres je pense, ce sont les gens autour de moi.» Il est important selon lui de former une équipe solide pour démarrer une entreprise : «Les entreprises qui ont plusieurs fondateurs ont plus de chance de réussir, car c'est juste très difficile de faire tout tout seul.»

Publication by Q&A with Mark.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Au Sido, les start-up misent sur l'IA pour séduire l'industrie

Au Sido, les start-up misent sur l'IA pour séduire l'industrie

Les start-up n'ont pas manqué le rendez-vous du salon international des objets connectés (Sido) de Lyon pour présenter leur[…]

Longévité des batteries, Microsoft IA, laser ultra-puissant… les innovations qui (re)donnent le sourire

Longévité des batteries, Microsoft IA, laser ultra-puissant… les innovations qui (re)donnent le sourire

Microsoft IA, cybersécurité IBM, ralenti vidéo… les meilleures innovations de la semaine

Microsoft IA, cybersécurité IBM, ralenti vidéo… les meilleures innovations de la semaine

La première Ecole IA Microsoft de Lyon

La première Ecole IA Microsoft de Lyon

Plus d'articles