Nous suivre Industrie Techno

L’ingénieriste Ekium aide NCC à améliorer ses performances électriques

Jean-François Preveraud
L’ingénieriste Ekium aide NCC à améliorer ses performances électriques

Améliorer le cosinus phi pour éviter les pénalités.

© DR

En faisant progresser le cosinus phi du plus gros producteur de ciment égyptien l’ingénieriste s’ouvre les portes d’autres industriels soucieux de leurs performances électriques.

Depuis plusieurs années, National Cement Company (NCC) en Egypte devait verser des pénalités importantes à son fournisseur d’électricité, du fait de la mauvaise performance de ses équipements en matière de facteur de puissance (cosinus Phi) et d’harmoniques.

NCC devait notamment relever son cosinus Phi et atteindre au moins la valeur de 0,95 pour éviter les pénalités. Après la mise en place, il y a quelques années, d’un équipement ne donnant pas satisfaction, NCC, et après appel d’offres international en 2009, a confié au groupe d’ingénierie Ekium la mission de concevoir, installer et mettre en service une nouvelle installation. Dès le départ, Ekium s’est positionné en obligation de résultat, s’engageant sur des valeurs de 0,95 au minimum et 0,98 au maximum.

Un projet mené en 8 mois

Réalisé dans des délais très courts, moins de huit mois entre la signature et la mise en service, ce projet a néanmoins nécessité la mise en œuvre de pas moins de 110 tonnes de matériel, fourni par Schneider Electric. Chacune des étapes du projet, de la conception à la mise en service ont permis de valider l’intégralité des hypothèses initiales.

Six mois après la mise en service, l’installation atteint des facteurs de puissance de 0,98 en moyenne, avec même des pointes à 1. Les harmoniques sont également parfaitement maîtrisées, ce qui déstresse l’ensemble de l’outil de production de NCC.

« A toutes les étapes du projet, Ekium nous a apporté un excellent support et est parvenu à réaliser le projet dans des délais très courts et même inférieurs à ceux prévus contractuellement », explique Mahmoud Saadon, Responsable du projet chez NCC. 

Le besoin d'une ingénierie de proximité

La réussite de ce projet démontre l’évolution perceptible du marché des opérateurs de grands équipements. Les clients, de plus en plus compétents et formés, recherchent des compétences pointues auprès d’acteurs de l’ingénierie de taille moyenne, assez gros pour maîtriser les projets et apportant des réponses souvent plus pointues que les grands fournisseurs traditionnels.

Un état de fait qui a déjà ouvert d’autres portes pour Ekium, qui vient de remporter deux autres contrats sur des sujets proches en Egypte : amélioration du facteur de puissance et correction d’harmoniques pour un train à laminoir à barre et à fils chez El-Marakby Steel et pour deux fours électriques de très haute capacité pour de la coulée d’acier chez Egyptian Ferraloy Corporation.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.ekium.eu & http://www.ncc-eg.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Trois technos de recharge innovantes au Symposium du véhicule électrique de Lyon

Trois technos de recharge innovantes au Symposium du véhicule électrique de Lyon

Les bornes de recharge parsèment les allées du Symposium du véhicule électrique, qui se déroule du 19 au 22 mai[…]

Coups de foudre sur les sites industriels : la technologie à la rescousse

Coups de foudre sur les sites industriels : la technologie à la rescousse

Solar Impulse : le grand saut au-dessus de l’Atlantique

Solar Impulse : le grand saut au-dessus de l’Atlantique

Un atelier d’assemblage d’hydroliennes va être construit à Cherbourg

Un atelier d’assemblage d’hydroliennes va être construit à Cherbourg

Plus d'articles