Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

L'ingénierie au service des athlètes paralympiques

Charles Foucault

Sujets relatifs :

, ,
L'ingénierie au service des athlètes paralympiques

Diane Roy, médaille d'argent du 5 000 mètres, aux Jeux Paralympiques de Pékin, en 2008.

© DR

Après avoir conçu les skis et les luges des compétiteurs canadiens pour les jeux paralympiques de Vancouver, l'année dernière, le groupe de recherche en performance et sécurité humaine de l'Université de Sherbrooke travaille sur les fauteuils roulant des athlètes qui participeront aux JO, l'été prochain, à Londres.

Eté comme hiver, sciences et sports font bon ménage. Pour l'équipe universitaire canadienne PERSEUS (Performance et sécurité humaine de l'Université de Sherbrooke), aérodynamisme et biomécanique sont les maîtres mots. Elle travaille à la conception des fauteuils pour les épreuves d'athlètisme paralympique des Jeux qui se dérouleront à Londres à l'été 2012.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Fil d'Intelligence Technologique

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Une équipe de recherche de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a présenté dans un article de la[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles