Nous suivre Industrie Techno

L’informatique roumaine s’éveille

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Après les autres pays de l’Est comme la Pologne ou la Hongrie, le marché roumain de l’informatique est en effervescence.

Coup coup,  Siemens Business Services  a fait l’acquisition de Forte, le numéro quatre de services informatiques en Roumanie et Axway (une filiale de Sopra Group) vient d’acquerir Crinsoft, en faisant un premier pas dans son développement à l’Est.

Ces acquisitions sont la récente preuve que les entreprises occidentales considèrent le potentiel du marché roumain comme étant très prometeur. Tant en ce qui concerne le développement que la compétence des spécialistes locaux.
 
Selon Eugen Schwab, consultant chez Pierre Audoin Consultants (PAC) Roumanie, ces reprises s’inscrivent dans une série d’investissements effectués par les leaders mondiaux de l’informatique sur le marché roumain des services informatiques.

« Même si pour l’instant il ne s’agit que d’un marché émergent en Roumanie, il existe un fort potentiel dans les domaines de la banque, des services publics et de l’industrie», précise l’expert roumain.

« Le développement de l’industrie du logiciel et de services en Roumanie ne fait pas de doute mais la nature des fournisseurs changera à cause des évolutions des coûts. Les sociétés indépendantes très sensibles à cette augmentation des coûts et à la concurrence seront remplacées peu à peu par les filiales de grands groupes mondiaux qui utiliseront à fond les possibilités offertes par le marché et les spécialistes locaux. »

Selon PAC, d’autres acquisitions de ce genre suivront dans les prochains mois. «Les sociétés d’informatique françaises, allemandes, américaines, israéliennes, etc., grandes ou moins grandes, sont très intéressées par une présence en Roumanie», explique le spécialiste roumain. A condition que le gouvernement saisisse la balle au bond et améliore le cadre légal, baisse les charges, modernise et développe l’enseignement des nouvelles technologies d’information.

Quelle est la taille du marché roumain ? «Nos estimations pour 2004 montrent que les dépenses informatiques ont atteint la somme de 960 millions d’euros, dont 37% ont été allouées pour le matériel informatique, précise Eugen Schwab. Le logiciel a représenté 129 millions d’euros et les services, 178 millions d’euros. »

Les projets informatiques ne manquent pas, surtout dans le domaine des utilités (énergie par exemple), mais aussi dans celui de télécommunications qui connaît un développement actif.

«Si les entreprises privées mettent en œuvre un certain nombre de projets informatiques, le meilleurs client reste cependant l’Etat, avec un tiers des dépenses dans le domaine des logiciels et des services», précise Eugen Schwab. Le manque de fonds ne permet pas cependant une accélération plus forte de grands projets, malgré le besoin pressant qui se manifeste dans les domaines de la santé, défense et éducation.

La prochaine entrée de la Roumanie dans l’Union européenne prévue pour le 1 er janvier 2007 ne se fera pas cependant sans une remise à niveau de l’ensemble de l’économie pour arriver au niveau de standards européens. Ce qui dopera sans doute les investissements informatiques.

Pour le moment, l’effervescence est moins présente dans le domaine de l’informatique scientifique et technique, mais on assiste cependant à des applications intéressantes comme celle d’ U.C.M. Resita. 

Spécialisée dans la conception et la fabrication d’équipements hydroélectriques, la société roumaine a réduit de 10% ses coûts opérationnels grâce à l’utilisation du logiciel de CFAO CATIA V5. Une solution installée par Cybernetics, société de services et de conseils informatiques et partenaire commercial d’IBM.

«Les entreprises importantes installent également des outils de gestion comme SAP ou Oracle, tandis que les PME font appel à des logiciels de gestion conçus par des éditeurs locaux plus adaptés à leurs besoins et moins coûteux', conclut l’analyste roumain.

Mirel Scherer

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles