Nous suivre Industrie Techno

L'informatique intégrée voit le jour

Mirel Scherer
L'informatique intégrée voit le jour

Le "InFusion Collaboration Wall" fournit aux exploitants une vue commune du contrôle du procédé, de la maintenance et des applications ERP sur un écran mural.

© D.R.

Invensys et Rockwell Automation proposent les premières solutions qui relient les outils d'automatisme avec l'informatique bureautique et de gestion de l'entreprise.

Réputés pour leurs solutions d'automatisme de production, le britannique Invensys et l'américain Rockwell Automation sont en train de faire de l'intégration des outils informatiques de l'entreprise, une réalité.

À chacun, sa méthode. La suite logicielle FactoryTalk de Rockwell, annoncée fin 2005, est une infrastructure logicielle modulaire, ouverte et évolutive, qui complète sa plate-forme de contrôle d'automatisme Logix. Son objectif est d'intégrer le monde de la production avec celui de la gestion.

Baptisé InFusion, le système que lance Invensys a une portée plus large. Il combine sa panoplie de solutions d'automatisation avec des technologies développées par Microsoft et SAP. Objectif : réduire drastiquement les coûts d'intégration informatique. Avec plus de 60 brevets publiés ou en attente, InFusion joue de tous les standards du marché pour assurer le dialogue de la majorité des systèmes informatiques existants dans les unités de production (équipements de terrain intelligents, système de contrôle-commande, MES, ERP...) indépendamment du fournisseur ou du protocole. InFusion utilise des technologies comme .Net et BizTalk Server 2004 de Microsoft, Net Weaver de SAP, ainsi que les standards S 95 (pour l'intégration des automatismes et des applications d'entreprise), Mimosa (pour l'intégration de la maintenance) et OPC (pour la connexion du temps réel).

Sécurité, simulation, optimisation...

Construit à partir de différentes briques proposées par les membres de la galaxie Invensys, InFusion unifie, par exemple, les performances du système d'automatisation de procédés de Foxboro avec les possibilités d'intégration et de supervision de Wonderware. La nouvelle solution, basée sur la technologie ArchestrA (une architecture logicielle conçue par Invensys qui utilise la technologie .Net de Microsoft.), incorpore aussi le système de sécurité triple de Triconex (TMR) indispensable aux automatismes de haute disponibilité, les applications de contrôle-commande avancé, la simulation, l'optimisation de procédé de Simsci-Esscor et la gestion des actifs en temps réel d'Avantis...

L'interface homme-machine du système, "InFusion Collaboration Wall", fournit aux exploitants, aux techniciens de maintenance, aux ingénieurs et aux directeurs une vue unique du contrôle du procédé, de la maintenance, des performances et des applications ERP sur un écran mural.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0878

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

TÉLÉCOMS

TÉLÉCOMS

La ligne téléphonique en cuivre monte en débitFace à la fibre optique, la traditionnelle ligne téléphonique en cuivre résiste. En combinant six paires[…]

01/04/2009 | AlertesR & D
ÉLECTROMÉNAGER

ÉLECTROMÉNAGER

GOOGLE RELANCE LINUX DANS LE MOBILE

GOOGLE RELANCE LINUX DANS LE MOBILE

Le microscope descend à l'échelle de l'atome

Le microscope descend à l'échelle de l'atome

Plus d'articles