Nous suivre Industrie Techno

L’industrie ne veut pas des cendres de ce nuage

Charles Foucault

Sujets relatifs :

, ,
L’industrie ne veut pas des cendres de ce nuage

Le nuage de cendres qui s'échappe du volcan ne bloque pas que le trafic aérien européen.

Eyjafjöll, le désormais célèbre volcan islandais entré en éruption le 20 mars dernier, ne dérange pas que les touristes qui ne peuvent pas rentrer de vacances. L’industrie asiatique pâtit également des conséquences de l’arrêt du trafic aérien en Europe, bloqué par le panache de cendres issu des trois cratères en activité.

Le nuage de cendres créé par l’éruption du volcan islandais Eyjafjöll a envahi les cieux européens. Quelles conséquences cet événement naturel peut-il avoir sur une économie mondialisée ?

L’arrêt pur, simple et à durée indéterminée de trois lignes de production du constructeur automobile Nissan. Son usine d’Oppama, près de Tokyo, et son usine de Kyushu, ne peuvent plus fabriquer les voitures destinées à l’exportation vers les Etats-Unis car elles n’ont pas reçu les contrôleurs de pression de pneus, obligatoires sur les véhicules roulant sur le sol américain et importés d’Irlande. Le manque à gagner : une production de 2 000 véhicules par jour réduite à peau de chagrin… jusqu’à quand ? Si l’Irlande espérait rouvrir son trafic aérien ce midi, la situation restait incertaine de part l’arrivée d’un nouveau nuage de cendres en provenance de l’Islande.

Un problème à double sens


Egalement touchés, Samsung et LG, basés en Corée du Sud, sont incapables de livrer les 200 000 téléphones portables prévus. Il ne leur reste qu’à regarder les 30 millions de dollars correspondant partir en fumée. Le textile made in China, qui fournit en permanence de nombreux acheteurs européens, est aussi coincé au sol et fait grise mine. Idem pour les cargaisons censées arriver du Bangladesh. Les exportateurs ont peur que les clients refusent les produits à cause du retard.

Enfin, de nombreux chefs d’entreprises en voyage d’affaires se retrouvent bloqués dans des aéroports, en transit, loin de leur bureau. Le moment est idéal pour se poser et penser au temps où les marchandises empruntaient la route de la soie … avant que l’industrie ne redécolle.

Charles Foucault

 

          


Localisation, vue aérienne et simulation de la propagation du nuage datée du 16 avril.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Nvidia ouvre un laboratoire de recherche en robotique

Lu sur le web

Nvidia ouvre un laboratoire de recherche en robotique

Nvidia vient d'ouvrir un laboratoire de robotique à Seattle pour développer les capacités cognitives des robots[…]

Des chercheurs américains font avancer les procédés d’impression par photopolymérisation

Des chercheurs américains font avancer les procédés d’impression par photopolymérisation

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion supersonique, apnée du sommeil, CES 2019… les innovations qui (re)donnent le sourire

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

Le Naviator, un drone mi-oiseau mi-poisson

Plus d'articles