Nous suivre Industrie Techno

L’industrie du PVC fait le point sur ses progrès environnementaux

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Dans son rapport, l’association qui regroupe les acteurs européens du PVC fait état de nombreux progrès en matière de technologie de recyclage. Et pointe un problème : la collecte des déchets…

Vinyl  2010 vient de publier  son  5ème  rapport.

Vinyl  2010  est  l’association  internationale située à Bruxelles  qui  regroupe  tous les acteurs de l’industrie européenne du PVC dans le  but de mettre en œuvre l’Engagement volontaire qu’ils ont signé en mars 2000 pour améliorer l’impact  environnemental des  leurs produits

Le  rapport  met l’accent sur pas moins de 16 programmes majeurs de gestion des  déchets ainsi que sur d’autres projets, tout aussi ambitieux à travers l’Europe.  Il  illustre le profond engagement de l’industrie du PVC et fait état des progrès accomplis par Vinyl 2010.

Les progrès réalisés sont évalués par  des  auditeurs indépendants et par une Commission de contrôle composée de représentants de la Commission européenne et du Parlement européen.

Parmi les points-clés du compte-rendu figure :
-la réalisation, avec un an d’avance, de l’objectif visant à réduire de 15 % la consommation de stabilisants à base de plomb ;
-  le quasi-achèvement de la construction d’une nouvelle usine de recyclage de matières premières d’une capacité de 50 000 tonnes par an à Stigsnaes, au Danemark ;
-  la réalisation d’une étude de faisabilité concluant que les déchets de PVC provenant des immeubles peuvent être utilisés pour produire du béton allégé destiné à certaines applications dans la construction.

Alors que le projet progresse normalement, Vinyl 2010 doit paradoxalement faire face à un autre défi en matière de gestion des déchets PVC.

 «La recherche, la planification des projets et de lourds investissements ont permis la mise en place de technologies de recyclage , déclare Jean-Pierre De Grève, Secrétaire général de Vinyl2010. Toutefois, la disponibilité de déchets reste problématique en raison du coût de la collecte, d’une réutilisation plus forte que prévu des anciens produits tels que les châssis de fenêtres, et de la forte demande de déchets en Asie.»

Afin d’encourager un approvisionnement stable en déchets PVC destinés au recyclage, Vinyl 2010 a lancé deux nouveaux projets pan-européens de collecte en 2004 :
- Roofcollect, une initiative visant à collecter et à recycler les membranes de toitures en fin de vie ;
- Recovinyl, un programme d’incitations financières destiné à soutenir la collecte de produits en PVC en fin de vie (tubes, profilés de fenêtre, volets, etc.).

Franck Barnu

Pour en savoir plus
- Télécharger le Rapport de Progrès à : www.vinyl2010.org

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles