Nous suivre Industrie Techno

L'impression 3D pour créer des tissus vivants

L'impression 3D pour créer des tissus vivants

Poietis bio impression laser

L’impression 3D permet de concevoir des créations étonnantes. C’est pourquoi, au cours de l'été, Industrie & Technologies vous propose de (re)découvrir les réalisations les plus spectaculaires du secteur ! Aujourd’hui, focus sur l’impression de tissus vivants.

Bien moins spectaculaire que l’impression de bâtiments en 3D, l’impression de tissus organiques en 3D est pourtant tout aussi impressionnante. Quelques start-up travaillent d’ailleurs sur le sujet. On peut parler notamment de la californienne Organovo, première entreprise à avoir lancé sur le marché une imprimante 3D de tissus biologiques. L’entreprise a réussi à imprimer un micro-tissu fonctionnel : un bout de foie qui produit de l’albumine, une protéine qui sert au transport de nombreuses substances endogènes et exogènes dans  le sang. En 2015, la jeune pousse a noué un partenariat avec L’Oréal.

Du côté des entreprises françaises, Poietis a de son côté lancé sa plateforme de bio-impression à cellule unique. Celle-ci est dédiée aux applications industrielles et de R&D et doit permettre de réaliser des produits pour la médecine régénératrice et l’industrie cosmétique et pharmaceutique recherchant à tester l’efficacité de leur produit. Deux autres entreprises, LabSkin Creations et BioDan Group, réalisent également des échantillons de peau animale ou humaine pour des tests ou, à terme, pour des greffes.

Vers l’injection directe sur les brûlures

Sur ce dernier point, des chercheurs de l’université Wake Forest (Californie du Nord) ont développé un prototype d’imprimante 3D permettant de déposer sur la peau des cellules régénératrices. L’application est destinée aux grands brûlés par exemple. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’usinage 4.0, un défi technique qui reste à relever

L’usinage 4.0, un défi technique qui reste à relever

Organisée le 17 novembre par le Centre technique des industries mécaniques (CETIM), la matinée « évolutions et[…]

FormNext 2020: « Une édition a minima, qui recentre la fabrication additive sur des applications clés  », selon Jean-Daniel Penot, de France Additive.

FormNext 2020: « Une édition a minima, qui recentre la fabrication additive sur des applications clés », selon Jean-Daniel Penot, de France Additive.

Après l’Australie, Sodern souhaite déployer sa sonde à neutrons dans les mines des quatre coins du monde

Après l’Australie, Sodern souhaite déployer sa sonde à neutrons dans les mines des quatre coins du monde

La tomographie se rapproche des lignes de production

Focus

La tomographie se rapproche des lignes de production

Plus d'articles