Nous suivre Industrie Techno

L'impression 3D, à quel prix ?

L'impression 3D, à quel prix ?

131 références d'imprimantes 3D disponibles sur le site 3DCompare.

© DR

Les initiatives se multiplient pour encadrer l'impression 3D, une  technologie en plein essor, et répondre aux questions les plus fondamentales des particuliers et des industriels : cela vaut-il vraiment le coup de s’y engager ? à combien se chiffre mon projet ? quelle matière et imprimante utiliser ? Le site 3D Natives vient à ce titre de lancer un comparatif de prix en ligne pour le marché français.

3DCompare est le nom du premier comparateur de prix d’imprimantes 3D en langue française. C’est le site d’actualité sur la fabrication additive 3Dnatives qui en est à l’origine. Sa valeur ajoutée : le référencement des coûts pratiqués par différents revendeurs pour chaque machine. Par exemple, pour la CubeX de Cubify, le site recense le prix de l'automate et le stock chez six vendeurs différents. 3DCompare compte à ce jour 131 références en provenance de 30 pays.

Seule ombre au tableau, dans la catégorie des imprimantes professionnelles, en général au-delà de 5000 euros, le comparatif est rarement disponible. « Comme nous sommes ici dans un monde B2B, les fournisseurs sont plus réticents à donner des prix. Pour pallier ce problème, nous travaillons actuellement sur des fourchettes de prix, car il y a souvent des options liées aux imprimantes », justifie Marc Pfohl, cofondateur du site 3Dnatives.

« Let’s talk ! »

Les fabricants de machines s'organisent aussi pour démarcher de nouveaux clients, à l’instar du belge Materialise, qui a lancé l’année dernière son baromètre de l’impression 3D. Il suffit de renseigner différents détails techniques, taille de la pièce, complexité, prix cible, volume de production souhaité, et le logiciel calcule un taux de réussite : en-deçà de 60%, le client a intérêt à choisir d’autres moyens de production. Si le baromètre répond « Let’s talk ! », le projet a des chances d'aboutir.

Plus transversal, puisqu’il ne concerne pas qu’un fabricant, le site américain 3Dprintingpricecheck, créé par l’étudiant en robotique Jonas Neubert, permet d’obtenir une estimation du coût de la pièce en téléchargeant son fichier numérique en format STL, ou en entrant à la main ses dimensions. L’atout de la plate-forme est de pouvoir classer les réponses par fabricant, ou par type de matériaux (céramiques, plastiques, verre, élastomères…).

Ludovic Fery

Retrouvez également notre infographie sur l'échelle de prix des imprimantes 3D : www.industrie-techno.com/infographie-la-3d-fait-forte-impression.23057

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

Interview

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

L'impression 3D gagne du terrain dans l'industrie. Mais son intégration est inégale entre les différents secteurs.[…]

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Plus d'articles