Nous suivre Industrie Techno

L'impression 3D à la portée de tous

M. S.
L'impression 3D à la portée de tous

Le modeleur V-Flash permet, à partir d'une technologie "maison", de fabriquer des modèles tridimensionnels en quelques heures, comme ici ces pales de turbine.

© D.R.

Avec son modeleur à moins de 10 000 dollars, 3D Systems démocratise la fabrication rapide de pièces.

Les utilisateurs le demandaient depuis longtemps, 3D Systems l'a fait. Le numéro un mondial des systèmes de prototypage rapide vient de mettre au point un modeleur de bureau dont le prix est passé en dessous de la barre des 10 000 dollars. 9 900 dollars pour être précis. Rapide, simple à manipuler et compact, ce système, V-Flash, sera proposé dès l'été prochain aux États-Unis.

Que ce soit à la maison, à l'école ou au bureau, la machine proposée par le constructeur américain peut fabriquer en quelques heures des modèles tridimensionnels, prêts à l'emploi. Les futurs utilisateurs (des concepteurs, des ingénieurs, des étudiants ou tout simplement des bricoleurs) pourront ainsi concrétiser leurs idées directement à partir de leur PC.

Le secret de l'équipement ? « Notre modeleur est le premier produit basé sur une nouvelle technologie développée et brevetée par 3D Systems », précise Abe Reichental, président de la société.

D'une qualité équivalente à la stéréolithographie

Baptisée FTI (Film Transfer Imaging), cette solution devrait surpasser, selon le responsable de la société américaine, toutes les autres technologies d'impression 3D proposées sur le marché. Elle sera aussi utilisée pour d'autres machines que fabriquera 3D Systems. Cependant, on n'en saura pas plus pour le moment, ni sur le principe de fonctionnement du FTI, ni sur la vitesse de la machine, ni sur le coût du matériau utilisé (une résine maison, semble-t-il), ni sur la résistance des objets qu'elle fabrique...

Précisons toutefois, pour les aficionados du prototypage rapide, que le V-Flash est un système de type presse-bouton, capable de fabriquer en quelques heures des modèles tridimensionnels d'une qualité comparable à ceux obtenus par stéréolithographie (SLA). Selon certaines informations, les pièces sont fabriquées couche par couche grâce à la solidification d'une résine.

Le modeleur a la forme d'un cube (63,5 x 66 x 68,6 cm) et pèse un peu plus de 45 kg. Son volume de fabrication est de 178 x 228 x 203 mm. Il dispose d'une cartouche amovible pour le matériau, un dispositif facile à remplacer et non polluant. La cartouche est dotée d'un système de distribution du matériau en fonction de l'épaisseur de la couche à fabriquer. Les déchets ont été réduits par rapport aux procédés existants. Enfin, les éléments sujets à l'usure ou qui risquent de tomber en panne, comme les pompes, ont été éliminés. Ce qui facilite la maintenance et réduit les coûts de la cartouche.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0886

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des métaux nobles issus du traitement des hydrocarbures

Des métaux nobles issus du traitement des hydrocarbures

Le projet Bashycat permet de récupérer les métaux contenus dans les catalyseurs des raffineries et des centrales thermiques.Qui dit combustion[…]

01/04/2009 | ENVIRONNEMENTInnovations
Téléphoner sans parler

Téléphoner sans parler

ÉNERGIE

Focus

ÉNERGIE

Des puces 200 fois plus rapides

Des puces 200 fois plus rapides

Plus d'articles