Nous suivre Industrie Techno

abonné

Fil d'Intelligence Technologique

L’impression 3D à l’échelle du nanomètre

Alexandre Couto

Un procédé de fabrication additive doté d’une résolution de l’ordre du nanomètre a été développé par des chercheurs de l’institut Jean Lamour, rattaché à l’université de Lorraine. Les pièces peuvent ainsi être obtenues dans des dimensions nettement plus petites que celles fabriquées grâce aux procédés d’impression 3D traditionnels.

Pour obtenir cette résolution se situant aux alentours de 100 nanomètres, les chercheurs se sont penchés sur un processus de dépôt chimique en phase vapeur assisté par plasma (PECVD). Baptisé Discribe, il s’appuie sur un microplasma projeté sur un substrat, et sur un capillaire pour injecter des gaz précurseurs d’un matériau. En séparant la source de plasma et l’injection de gaz précurseur, la résolution du dépôt[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Des micro-aéronefs instrumentés dispersés en chute libre maîtrisée pour scruter l'air ambiant

Des micro-aéronefs instrumentés dispersés en chute libre maîtrisée pour scruter l'air ambiant

Une équipe de recherche internationale a mis au point des structures volantes en trois dimensions de très petite taille pouvant[…]

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

« Nous voyons nos wafers diamants dans l’électronique de puissance des véhicules électriques de demain », lance Khaled Driche de DIAMFAB

Plus d'articles