Nous suivre Industrie Techno

L’immunologiste français Jules Hoffmann Prix Nobel de médecine

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

, ,
L’immunologiste français Jules Hoffmann Prix Nobel de médecine

Jules Hoffmann, médaille d'or du CNRS et Nobel de Médecine.

© pascal didier / CNRS photothèque

Jules Hoffmann, récemment distingué par une médaille d’or du CNRS, partage avec deux autres immunologistes le prix Nobel de Médecine. Ce dernier récompense leur contribution au décryptage des mécanismes de la réponse immunitaire.

Directeur de recherches émérite au CNRS et professeur à l’Université de Strasbourg, Jules Hoffmann a consacré la plus grande partie de sa carrière à l’étude de l’immunité des insectes. Sa découverte majeure remonte à 1996 : des drosophiles, la mouche du vinaigre, mutées au niveau d’un certain gène, Toll, sont incapables de se défendre contre les infections bactériennes ou fongiques.

Le chercheur et la communauté scientifique mondiale comprennent rapidement l’importance de la protéine codée par le même gène, un récepteur membranaire essentiel au déclenchement de l’immunité dite innée ou acquise. Depuis, une douzaine d'autres protéines affiliées aux récepteurs Toll ont pu être identifiées chez l’homme et le rongeur. Notamment celle découverte par l’américain Bruce Beutler, deuxième nobélisé, qui se lie spécifiquement à un composant de la paroi bactérienne, le lipopolysaccharide. 

Encore aujourd’hui, l’étude des protéines Toll est au cœur du développement de nouveaux vaccins ou de thérapies contre les maladies infectieuses, inflammatoires et les cancers. Pour justifier son choix, le comité Nobel a salué des travaux « ayant révolutionné » notre compréhension du système immunitaire, et de son activation.

Le troisième primé, le canadien Ralph M. Steinman, s’est quant à lui concentré sur les rouages de l’immunité dite adaptative. Malheureux hasard ou coincidence, celui-ci est décédé quelques jours avant l’annonce de sa distinction.

Ludovic Fery

Pour en savoir plus : l'explication en images des travaux sélectionnés par le comité Nobel  www.nobelprize.org
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Covid 19] Comment le prometteur outil de BioNTech et Instadeep mêle modélisation biostructurelle et IA pour repérer les variants à risque

[Covid 19] Comment le prometteur outil de BioNTech et Instadeep mêle modélisation biostructurelle et IA pour repérer les variants à risque

Le système d’alerte permettant de détecter au plus tôt les variants à haut risque du SARS-CoV-2[…]

[Cahier Technique] Vers la bio-impression de tissus humains fonctionnels

Avis d'expert

[Cahier Technique] Vers la bio-impression de tissus humains fonctionnels

« Les deeptech vont favoriser l’émergence d’une bioproduction plus réactive et plus flexible », estime Paul Kauffmann, cofondateur de MagIA Diagnostics

« Les deeptech vont favoriser l’émergence d’une bioproduction plus réactive et plus flexible », estime Paul Kauffmann, cofondateur de MagIA Diagnostics

Covid-19 : l'INRAE et l'Université de Tours annoncent de premiers résultats positifs pour leur vaccin nasal universel

Covid-19 : l'INRAE et l'Université de Tours annoncent de premiers résultats positifs pour leur vaccin nasal universel

Plus d'articles