Nous suivre Industrie Techno

L'Imec et Panasonic étendent leur collaboration

Industrie et  Technologies
Le centre de recherches sur la nanoélectronique et le constructeur japonais signent un contrat de recherche commun autour des technologies les plus avancées dans les semi-conducteurs, les réseaux, les communications sans fil, et le biomédical.


Depuis 2004, Panasonic participe à la plate-forme belge de recherche sur la nanoélectronique et les nanotechnologies Imec en tant que membre de 1er rang pour accélérer ses propres développements. Ainsi sa première production en série de systèmes sur une puce UniPhier, utilisant les processus de fabrication 65 et 45 nm, exploite les résultats de leurs recherches communes.

Avec ce nouvel accord, ces recherches communes vont s'étendre aux autres domaines de compétence de l'Imec. Celles-ci vont maintenant aller des technologies avancées de production des semi-conducteurs aux domaines d'application des semi-conducteurs. Ces recherches seront effectuées à la fois au siège de l'Imec à Louvain (Belgique) et les locaux de l'unité de recherche de l'Imec au Holst Center à Eindhoven (Pays-Bas), où une entité Panasonic sera établie dés décembre 2008.

Ces travaux porteront sur les technologies de réseaux dynamiquement reconfigurables par logiciel via liaison radio, sur les technologies de communication sans fil à ultra-faible consommation d'énergie pour des applications médicales, ou encore des technologies biomédicales telles que de futures générations de biocapteurs.

Récemment, grâce à l'évolution des systèmes sur une puce, l'électronique grand public a progressé en performances, diminué en taille et réduit sa consommation électrique. « Les évolutions futures des technologies des semi-conducteurs et l'intégration avec d'autres technologies devraient considérablement élargir les domaines d'application de l'électronique. Afin d'accélérer cette évolution et l'intégration des différentes technologies, les recherches communes avec des centres de R&D de classe internationale sont essentielles », indique-t-on chez Panasonic. Le constructeur explique par ailleurs qu'il entend mettre ces technologies au service d'une société en réseau qui devra être plus respectueuse de l'environnement.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.imec.be & http://panasonic.net/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un graphène "pâte à modeler" pour étendre les usages

Un graphène "pâte à modeler" pour étendre les usages

Une pâte de graphène, malléable et non inflammable, a été mise au point par des chercheurs de[…]

Une sonde thermique pour imprimer des électrodes nanométriques

Une sonde thermique pour imprimer des électrodes nanométriques

Samsung : une capacité de stockage d’1 téraoctet pour les smartphones

Samsung : une capacité de stockage d’1 téraoctet pour les smartphones

Des cristaux pour remplacer les terres rares

Fil d'Intelligence Technologique

Des cristaux pour remplacer les terres rares

Plus d'articles