Nous suivre Industrie Techno

L'hypovigilance au volant est détectable

T.M.

Sujets relatifs :

, ,

- Le projet de recherche sur l'hypovigilance (Predit) touche à son but. Bilan avec Serge Boverie, pilote de ce programme

Le programme de recherche français sur les transports terrestres Predit (2002-2006) contient un volet dédié à l'hypovigilance dans la conduite automobile qui s'achève cette année. Serge Boverie, qui dirige les développements avancés en sécurité chez Siemens VDO Automotive (Toulouse) a coordonné ce projet, rassemblant le Laas-CNRS et Actia (analyse des données), l'Inrets (accidentologie), le CHU de Toulouse, le Centre de physiologie appliquée (Strasbourg) et l'Institut européen Ierset. Siemens, quant à lui, s'est focalisé sur les capteurs d'images Cmos, l'intégration et les essais. L'endormissement au volant (30 % des accidents sur autoroute) est un thème récurrent chez l'équipementier, qui fut acteur, avec Renault, du programme européen Save (1995-1998).

 

Plusieurs signaux d'alerte

 

Serge Boverie se réjouit de ses résultats. « Nous obtenons 80 % de bonnes détections, et pratiquement pas de fausses alertes. Ce, grâce à la fusion de deux sources de données. Des observations de type physiologique sur l'état de l'oeil (le mouvement des paupières) et de nature comportementale, comme les à-coups sur le volant, la vitesse, une dérive latérale du véhicule... Un seul signal ne suffirait pas. Par exemple, une trajectoire trop rectiligne est annonciatrice de danger pour certains conducteurs, alors que c'est au contraire une conduite oscillante par laquelle d'autres se trahiront. Nos algorithmes font appel au traitement d'images, aux statistiques et ils sont dotés d'une capacité d'autoapprentissage. »

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0855

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

Un nouveau rapport du Plan de Transformation de l'économie française du Shift Projet vient de paraître, le 18 novembre,[…]

Avec son nouveau lidar, Valeo veut accélérer la mise sur le marché des véhicules autonomes de niveau 3

Avec son nouveau lidar, Valeo veut accélérer la mise sur le marché des véhicules autonomes de niveau 3

Electronique de puissance : la filière automobile invite les acteurs académiques à renforcer leurs synergies

Electronique de puissance : la filière automobile invite les acteurs académiques à renforcer leurs synergies

Qui est la jeune société finlandaise Terrafame qui fournira à Renault le nickel des batteries électriques ?

Qui est la jeune société finlandaise Terrafame qui fournira à Renault le nickel des batteries électriques ?

Plus d'articles