Nous suivre Industrie Techno

abonné

Analyse

L'hydrogène s'insère dans le réseau

Xavier Boivinet
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L'hydrogène s'insère dans le réseau

Afin de réduire l’empreinte carbone du gaz naturel et valoriser les énergies renouvelables, plusieurs projets de power-to-gas injectent de l’hydrogène dans les réseaux existants.

Il y a de l’hydrogène dans le gaz à Cappelle-la-Grande (Nord). Dans 100 logements neufs de cette commune, les habitants cuisinent et se chauffent avec un mix hydrogène-méthane. « Le mélange se comporte comme du gaz naturel », affirme Hélène Pierre, la responsable du développement de projets au centre de R & D Engie Lab Crigen, qui coordonne Grhyd. Inauguré en juin?2018, ce projet de power-to-gas a testé l’injection de 6 % d’hydrogène en volume dans le réseau. « Tout s’est très bien passé », se réjouit Hélène Pierre. Le taux, passé à 10 %, devrait monter à 20 % en mai. Des variations entre 0 et 20 % sont prévues durant l’été. « Certes, le réseau de gaz est neuf, mais ce taux de 20 % devrait pouvoir être atteint dans un réseau existant, sans modification majeure des installations en aval », affirme-t-elle.

Derrière l’anglicisme power-to-gas réside un concept visant à utiliser un surplus d’électricité renouvelable pour produire par électrolyse un gaz : de l’hydrogène, utilisé comme tel, injecté dans le réseau de gaz naturel ou associé à du dioxyde de carbone dans une unité de méthanation pour produire du méthane. La dilution d’hydrogène dans du gaz naturel permet de substituer une partie de la ressource primaire fossile par une molécule produite à partir d’énergies renouvelables. Mais cela devrait aussi permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Avec 20 % d’hydrogène dans le mélange, la diminution des émissions de dioxyde de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°1020

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2019 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« La SNCF et les régions ont fait le choix de l’hydrogène bi-mode pour pouvoir convertir le parc existant », pointe Yannick Legay d’Alstom

« La SNCF et les régions ont fait le choix de l’hydrogène bi-mode pour pouvoir convertir le parc existant », pointe Yannick Legay d’Alstom

Alstom a annoncé, le 8 avril, avoir reçu la commande de 12 trains régionaux électrique-hydrogène de la part de SNCF[…]

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

Micro-algues : « L’enzyme FAP permet de former en 100 nanosecondes un hydrocarbure entier », clame Damien Sorigue chercheur au CEA

Micro-algues : « L’enzyme FAP permet de former en 100 nanosecondes un hydrocarbure entier », clame Damien Sorigue chercheur au CEA

Sécurité d’approvisionnement en électricité et objectifs de décarbonation : RTE se montre optimiste pour 2030

Sécurité d’approvisionnement en électricité et objectifs de décarbonation : RTE se montre optimiste pour 2030

Plus d'articles