Nous suivre Industrie Techno

L’hologramme en test dans un aéroport londonien

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
L’hologramme en test dans un aéroport londonien

Holly vous explique ce que vous pouvez emmener en cabine.

© DR

Une première mondiale ! Des agents virtuels, sous forme d’hologrammes, renseignent les passagers sur les formalités de sécurité. Objectif: réduire les temps de passage.

Ils s’appellent affectueusement Holly et Graham. L’un est une femme, l’autre un homme. Mais ils ne sont pas réels. Ils sont des agents virtuels sous forme d’hologrammes. Ils sont en test à l'aéroport de Luton à Londres, en Angleterre. Une première mondiale !

Cette expérimentation s’inscrit dans une démarche visant à simplifier les formalités de sécurité et à améliorer l'expérience pour les passagers. Les agents virtuels seront utilisés pour renseigner les passagers sur les mesures à respecter et les préparatifs nécessaires pour passer plus rapidement les contrôles de sécurité.

Le système est spécialement conçu pour l'aéroport de Luton-Londres par Tensator, une société spécialisée dans la gestion de files d'attente et les solutions d'affichage numérique. Les tests sont prévus pour durer 4 à 8 semaines. L’objectif est de mesurer différents indicateurs, dont le gain de temps engendré lors du contrôle pour les passagers.

Si l'essai s'avère concluant, les passagers peuvent s'attendre à voir Holly et Graham à travers tout l'aéroport, dans des rôles opérationnels allant de l'information des passagers à l'aide sur des points de vente dans l'aérogare.

Découvrez en vidéo Holly et Graham à l’œuvre.

Ridha Loukil
 



 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le neuromorphique place les mémoires plus près du coeur

Analyse

Le neuromorphique place les mémoires plus près du coeur

Intégrées dans les interconnexions métalliques, les mémoires sont l’objet d’une attention particulière[…]

17/11/2019 | CEA-LetiCEA
Au bout de la logique neuromorphique

Au bout de la logique neuromorphique

Le cerveau s'impose comme modèle

Analyse

Le cerveau s'impose comme modèle

La rétine artificielle de Prophesee lève 25 millions d'euros

La rétine artificielle de Prophesee lève 25 millions d'euros

Plus d'articles