Nous suivre Industrie Techno

L’hélicoptère qui vole sans pilote

Jean-François Preveraud
L’hélicoptère qui vole sans pilote

Lorsque l'informatique prend le manche

© DR

L’hélicoptériste européen fait la démonstration d’une technologie capable de prendre les commandes d’un hélicoptère de série pour remplacer le pilote lors de missions à hauts risques. Cette technologie pourrait être disponible prochainement sur l’ensemble des appareils de la gamme du constructeur.

Eurocopter vient de faire la démonstration en vol sur la base aérienne d’Istres (13) d’une technologie capable de prendre les commandes d’un hélicoptère de série. Cette technologie de vol sans pilote a été validée par un programme de démonstration OPV (Optionally Piloted Vehicle) réalisé avec un EC145 effectuant un circuit comprenant le déploiement d’une charge extérieure sous élingue ainsi qu’une mission d’observation.

Le démonstrateur servant de banc d’essai, était équipé d’un système de commandes de vol automatique (AFCS) quatre axes de type dual duplex, et des systèmes de navigation les plus récents. L’appareil était également équipé d’une baie avionique OPV de type ‘‘plug in’’, sous les sièges pilotes, contenant les sous-systèmes nécessaires aux liaisons de données.

La visibilité pendant les vols sans pilote était assurée par des caméras embarquées qui retransmettaient les images vers la station au sol. Celles-ci étaient complétées par une caméra extérieure permettant d’obtenir des images infrarouges et des images de plein jour.

Le système OPV d’Eurocopter a été configuré pour permettre le téléchargement depuis la station au sol des plans de vol en quatre dimensions. Le système comprenait également des capacités automatiques de vol stationnaire/atterrissage en cas de dégradation majeure.

Livrer une charge

La démonstration faisait appel à un plan de vol en quatre dimensions téléchargé sur l’hélicoptère, les points de départ et d’arrivée étant situés au niveau de la piste. Après un décollage automatique, l’EC145 a effectué un circuit passant par de multiples points de cheminement préprogrammés, réalisant un vol stationnaire à mi-parcours pour déployer une charge extérieure sous élingue. L’EC145 a poursuivi sa route par une mission d’observation, suivie d’un atterrissage automatique.

Pour livrer la charge extérieure, l’hélicoptère est passé en mode stationnaire, permettant au contrôleur de la station sol d’entrer les données de commande de vol destinées à orienter l’EC145 au-dessus du point de largage. Le contrôleur au sol a ensuite transmis une commande permettant de libérer la charge, une fois cette dernière et l’hélicoptère correctement positionnés.

« La stratégie d’innovation mise en œuvre par Eurocopter permet d’étendre les capacités de mission des appareils à voilure tournante, et nous sommes prêts à appliquer les fonctionnalités OPV, qui ont été présentées aujourd’hui publiquement, de façon à anticiper les besoins de nos clients », a expliqué Jean-Brice Dumont, chief technical officer d’Eurocopter lors de cette démonstration.

De fait, cette technologie étant pleinement validée, Eurocopter se trouve désormais en position de poursuivre le développement de ses capacités de vols OPV sur la totalité de sa gamme d’hélicoptères légers, moyens et lourds – permettant ainsi à ces aéronefs de voler avec ou sans pilote. Une capacité qui devrait intéresser de nombreux clients tant militaires que civils lorsqu’ils doivent réaliser des missions périlleuses pouvant mettre en danger le pilote.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.eurocopter.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Bertin Nahum veut conquérir le monde avec ses robots chirurgicaux

Bertin Nahum veut conquérir le monde avec ses robots chirurgicaux

Portrait du PDG de Quantum Surgical, Bertin Nahum, qui prépare l’arrivée sur le marché de son prochain robot[…]

« En Europe, la difficulté n’est pas tant la création d’entreprises que leur croissance », selon Chahab Nastar, chef de l’innovation d’EIT Digital

Interview

« En Europe, la difficulté n’est pas tant la création d’entreprises que leur croissance », selon Chahab Nastar, chef de l’innovation d’EIT Digital

La maintenance à distance d’Oculavis récompensée à l’EIT Digital Challenge 2019

La maintenance à distance d’Oculavis récompensée à l’EIT Digital Challenge 2019

Pour bien commencer la semaine : L’étage supérieur d’Ariane 6 a son usine 4.0

Pour bien commencer la semaine : L’étage supérieur d’Ariane 6 a son usine 4.0

Plus d'articles