Nous suivre Industrie Techno

L’hélicoptère hybride prend son envol

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
L’hélicoptère hybride prend son envol

Contrôler la descente en autorotation avec un moteur électrique en cas de panne de turbine

© DR

Eurocopter vient de faire voler pour la première fois dans le monde un hélicoptère hybride associant un turbomoteur à combustion interne et une motorisation électrique. Une solution augmentant la sécurité en cas de panne de turbine

Eurocopter vient d’annoncer qu’il a procédé avec succès aux premiers essais en vol d’un hélicoptère hybride combinant un turbomoteur à combustion interne et un moteur électrique. Cette première mondiale ouvre la voie à de nouvelles améliorations dans le domaine de la sécurité des aéronefs à voilure tournante.

Pour cette première percée dans l’exploration d’une solution hybride, Eurocopter utilise un système de propulsion électrique pour accroître la manœuvrabilité des hélicoptères mono-turbine en cas d’atterrissage en autorotation, une méthode qu’utilisent les pilotes en cas de défaillance du moteur principal de l’appareil.

L’appareil utilisé comme démonstrateur est un modèle de série de l’hélicoptère mono-turbine léger AS350 équipé d’un système de propulsion électrique. En cas de panne du turbomoteur, le moteur électrique prend le relais et entraîne le rotor, ce qui permet au pilote de maîtriser très facilement son appareil pendant la descente et de le poser en toute sécurité. La prochaine étape consiste à porter ce concept à maturité et à en évaluer l’application aux hélicoptères de série d’Eurocopter.

« La propulsion hybride représente un élément important du programme d’innovation défini par Eurocopter en vue de développer la prochaine génération d’hélicoptères. Cette technologie offre de nouvelles possibilités d’amélioration dans le domaine de la sécurité, ainsi que des perspectives de réduction de la consommation d’énergie et des émissions », a expliqué Lutz Bertling, Président et CEO d'Eurocopter, lors de ce vol d’essais.

Sur le démonstrateur hybride AS350, le moteur électrique très compact et la batterie lithium polymère sont installés au centre de l’appareil. Les commandes électroniques assurent la distribution précise de l’énergie fournie au moteur électrique au cours de la phase d’autorotation.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.eurocopter.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Dossier Impression 3D] La chasse aux kilos s'intensifie dans l'aérospatial

[Dossier Impression 3D] La chasse aux kilos s'intensifie dans l'aérospatial

Avions, satellites et lanceurs spatiaux embarquent toujours plus de pièces imprimées en 3D. Le mouvement s’accélère,[…]

Face aux batteries et biocarburants, Norsk e-fuel mise sur le kérosène renouvelable pour des avions bas-carbone

Face aux batteries et biocarburants, Norsk e-fuel mise sur le kérosène renouvelable pour des avions bas-carbone

1,5 milliard pour la R&D aéro, sondes cyber et meltblown, le best-of de la semaine

1,5 milliard pour la R&D aéro, sondes cyber et meltblown, le best-of de la semaine

Eau, CO2 et électricité renouvelable : la recette de Norsk e-fuel pour le carburant des avions

Eau, CO2 et électricité renouvelable : la recette de Norsk e-fuel pour le carburant des avions

Plus d'articles