Nous suivre Industrie Techno

L'exosquelette Hercule ménage les ouvriers

Juliette Raynal
L'exosquelette Hercule ménage les ouvriers

[Start-up - entreprises] 

L’exosquelette Hercule, développé par la start-up RB3D en collaboration avec le Cetim, permet de porter des charges allant jusqu’à 40 kg en déployant très peu d’efforts.

Sa dernière version dédiée au monde civil est dotée de 4 heures d’autonomie et d’un cœur informatique ARM Cortex-A8, pour une gestion en temps réel des mouvements. Hercule s'adresse notamment aux opérateurs travaillant sur les lignes d’assemblage ou dans les BTP. Il permet de marcher à plat, monter des marches ou de se mettre en position accroupie. Pour l'utiliser, les opérateurs doivent simplement enclencher le mode "dress/undress", puis passer en mode "action" pour commencer leur travail. 

Hercule vise à ménager les ouvriers sur le long terme en leur évitant des troubles musculo-squelettiques (TMS) lorsqu'ils portent régulièrement des charges lourdes.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Tribune] Cinq prévisions (humaines) pour la maintenance des équipements de production en 2020

[Tribune] Cinq prévisions (humaines) pour la maintenance des équipements de production en 2020

Simon Kampa, fondateur et PDG de Senseye, spécialiste de la maintenance prédictive, identifie pour Industrie & Technologies cinq[…]

« La France a tous les atouts pour faire émerger des licornes en robotique », lance Renaud Heitz, co-fondateur d’Exotec

« La France a tous les atouts pour faire émerger des licornes en robotique », lance Renaud Heitz, co-fondateur d’Exotec

Pour bien commencer la semaine : Lhyfe industrialise la production d’hydrogène vert

Pour bien commencer la semaine : Lhyfe industrialise la production d’hydrogène vert

"Les robots modernes sont incroyablement maladroits", pointe Vincent Hayward, spécialiste de l'haptique et lauréat du Grand Prix Inria 2019

"Les robots modernes sont incroyablement maladroits", pointe Vincent Hayward, spécialiste de l'haptique et lauréat du Grand Prix Inria 2019

Plus d'articles