Nous suivre Industrie Techno

L'exemplaire extension du réseau de l'aéroport de Guadeloupe

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

, ,
L'ancien réseau à fibre optique est étendu par des liens en cuivre à haut débit basés sur la technologie Gigabit Ethernet.

Pour répondre à l'augmentation des besoins de bande passante, liés à l'arrivée d'applications de plus en plus lourdes de gestion des flux aéroportuaires et bureautiques, l'aéroport du Raizet, en Guadeloupe, s'envole vers les hauts débits.

Son extension est exemplaire, car elle pose la même problématique de migration que celle des entreprises. 'Nous avons les mêmes besoins qu'un grand compte, tout en ayant la taille et le budget d'une grosse PME', témoigne Christophe Sobesky, chargé de la question à la CCI de Guadeloupe, qui gère l'aéroport.

Le réseau, basé jusqu'ici sur une boucle FDDI à fibre optique à 100 Mbit/s, interconnecte environ 200 postes et serveurs, répartis sur quatre bâtiments distincts : le patio et les services administratifs ; l'aérogare des passagers ; le bâtiment dédié au fret ; et l'ancien aéroport, dédié maintenant aux vols Charters.

Pas question de remettre en cause cet équipement qui fonctionne quasiment sans panne depuis 7 ans. Dès le départ, la décision a été prise de privilégier une migration en douceur qui tire parti des évolutions de la technologie Ethernet à câbles en cuivre tout en préservant l'existant. La solution de commutateur Ethernet empilable s'est imposée. Elle permet de répondre avec souplesse à l'évolution des besoins.

Sur le conseil du revendeur local Data Guadeloupe, le choix s'est porté sur l'équipementier de réseau 3Com. Au niveau de chaque bâtiment et groupe de travail, des commutateurs FastEthernet (SuperStack 3 Switch 4400) on été installés offrant aux postes de travail une connexion par fil en cuivre à 10 et 100 Mbit/s.

Une migration vers le Gigabit Ethernet, qui offre un débit de 1 Gbit/s, est envisagée au gré de l'évolution des besoins de chaque groupe de travail. Pour assurer le lien avec l'anneau FDDI, des commutateurs d'interface (SuperStack 3 Switch 3300) ont été mis en place.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le SOC, la pierre angulaire d’une cyberprotection unifiée

Dossiers

Le SOC, la pierre angulaire d’une cyberprotection unifiée

Les centres d’opérations de sécurité se mettent à intégrer l’informatique industrielle (OT). Du moins[…]

[Dossier cybersécurité] La simulation à l’assaut des systèmes industriels

[Dossier cybersécurité] La simulation à l’assaut des systèmes industriels

Cybersécurité industrielle : 6 mois pour sécuriser une usine

Dossiers

Cybersécurité industrielle : 6 mois pour sécuriser une usine

[2020 en technos] 5G : l'industrie dans les starting-blocks

[2020 en technos] 5G : l'industrie dans les starting-blocks

Plus d'articles