Nous suivre Industrie Techno

L'Europe laisse passer des opportunités en génétique végétale

Industrie et Technologies
Un rapport du conseil consultatif des académies des sciences européennes (EASAC) appelle à une plus grande coordination et un financement accru pour permettre à l'Europe de valoriser les avancées dans le domaine de la gén

Le rapport affirme que l'utilisation de nouveaux outils et méthodes de génétique végétale dans le domaine de la culture traditionnelle est freinée par un manque de cohérence de la stratégie de recherche au niveau européen et par l'impact de la législation.

Estimant que la génétique végétale pourrait profiter à l'agriculture de diverses manières sans relation avec les modifications génétiques, l'EASAC (European Academies of Science Advisory Council) recommande aux États membres de l'UE de soutenir davantage le développement de la génétique végétale dans les pays en voie de développement.

Pour encourager la génétique végétale à l'étranger, il convient tout d'abord d'augmenter les investissements dans ce domaine de recherche au niveau national.

'Récemment encore, une part importante de la recherche menée sur les cultures au sein de l'UE était le fait d'institutions publiques, a déclaré le Professeur Gian Tommaso Scarascia-Mugnozza. En revanche, nous constatons que, désormais, l'essentiel de la recherche sur les cultures émane du secteur privé et que, dans le climat politique actuel, de nombreuses entreprises sont pessismistes quant à l'avenir de la recherche sur la génétique végétale et ses applications en Europe. Il est évident que ces dernières réduisent leurs capacités internes de recherche implantées au sein de l'Union européenne et que cela a un impact sur le niveau de financement des universités.'

Le vice-président de l'EASAC, le professeur Edoardo Vesentini, a exhorté tant les technocrates que le grand public à ne pas laisser la récente controverse sur la modification génétique occulter les prouesses accomplies dans d'autres domaines de la génétique végétale.

Parmi ces succès figurent les variétés croisées de graines de colza, de coton, de soja ou de maïs qui sont tolérantes aux herbicides ou résistantes aux insectes. 'Certains scientifiques ont comparé l'impact possible de la génétique végétale sur les cultures traditionnelles à celui du turboréacteur sur le transport aérien', a-t-il ajouté.

Le rapport observe que la génétique végétale peut être utilisée pour créer de nouvelles industries. Par exemple, de nouvelles méthodes permettent de produire des cultures destinées à la fabrication de carburants renouvelables ou des produits chimiques écologiques.

L'organisation met également en évidence l'impact parfois fortuit de la législation européenne sur la génétique végétale. 'La Commission et le Parlement doivent être conscients du fait que les politiques adoptées en matière d'énergie, de produits chimiques et de recyclage peuvent freiner accidentellement la recherche sur les cultures', a déclaré le professeur Scarascia-Mugnozza.

Franck Barnu
(source Cordis News)

Pour en savoir plus
- EASAC : http://www.easac.org

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles