Nous suivre Industrie Techno

L'Europe dévoile ses aides pour les projets environnementaux 2009

Industrie et  Technologies
La Commission européenne subventionnera cette année sept projets français dans le cadre de son programme Life, destiné aux actions en faveur de l'environnement. Trois concernent directement l'industrie.


Dans ses locaux parisiens du bord de Seine, la Commission européenne a voulu rassembler une grande variété de projets. Entre la restauration de la biodiversité réunionnaise et la sauvegarde du littoral du Languedoc Roussillon, elle a aussi directement soutenu l'industrie. Elle dévoilait, la semaine dernière, les bénéficiaires des dix millions d'euros de subventions accordées en 2009, en France, par son programme Life+, le bras financier de sa politique environnementale. Trois actions industrielles se partageront près de six millions d'euros.

Réduire le bruit des trains

La première vise les nuisances sonores de 600 000 wagons. Mené par Faiveley Transport, le projet Decibell recevra 1,8 million d'euros (sur les 4,2 millions de son budget). « Notre objectif est de réduire de 10 décibels le bruit de roulement du fret ferroviaire. Il peut aujourd'hui monter jusqu'à 90 décibels », annonce Loic Lelièvre, directeur technique en Friction frittée chez Faiveley Transport. Son entreprise veut développer des semelles de freinage en composites (métal et céramiques) pour remplacer celles en fonte existantes. Tout l'enjeu technologique consiste à définir la composition optimale pour supporter des contraintes variables, selon que le wagon est vide ou chargé.

Fabriquer le verre en polluant moins

Le deuxième heureux élu est déjà bien avancé dans son projet. Le fabricant de verre plat AGC en est à la validation de son nouveau procédé de production. Depuis 2000, il travaille à la réduction de la consommation énergétique de ses fours et à la réduction de leurs émissions de polluants (oxydes de soufre et d'azote, dioxyde de carbone...). « L'amélioration de nos équipements passe par un meilleur traitement de nos fumées. Nous cherchons à réduire de 20 % notre consommation énergétique », résume Johan Behen, chercheur au département Process verre d'AGC. S'il reste encore discret sur la nouvelle solution mise en œuvre, l'industriel recevra tout de même 3,4 millions d'euros de la part de la Commission européenne, soit la moitié du financement de son projet.

Parmi les autres actions subventionnées cette année, une troisième devrait intéresser l'industrie. Porté par l'Association rennaise d'initiatives locales pour l'énergie et l'environnement, le programme Green Pellets vise à développer la filière de la biomasse. Pour l'heure, son ambition est de convaincre une vingtaine d'industriels d'avoir recours à cette source alternative d'énergie.

Thomas Blosseville

Pour en savoir plus : http://ec.europa.eu


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles