Nous suivre Industrie Techno

La semaine de Jean-François Prevéraud

L'été de Jean-François Prevéraud (Suite et fin)

Industrie et Technologies
Toutes choses ayant une fin voici les dernières annonces qui ont marqué l’été.

Nous allons terminer cette revue de détail de l'été par les nouveaux logiciels et matériels, ainsi que quelques mises en œuvre parmi les plus marquantes chez les utilisateurs. 

Du côté des nouveaux logiciels :

Dans les outils haut de gamme UGS lance UG NX3. Plus qu'une nième version de son logiciel de conception issue de la convergence d'Unigraphics et d'I-Deas, il s'agit plutôt d'une nouvelle philosophie de conception s'appuyant sur des outils éprouvés intégrant juste ce qu'il faut de technologies novatrices pour apporter une réelle avancée sans déstabiliser les utilisateurs.

NX3 est ainsi présenté, non plus comme un simple logiciel, mais comme une véritable machine à concevoir (Design Factory) capable d'aider le concepteur à réellement capitaliser l'existant, à réduire ses cycles de conception (Lean Design) en éliminant toutes les pertes de temps, notamment grâce à des interactions avec les modèles plus intuitive, et en intégrant une philosophie 6 sigma pour améliorer la qualité de la conception en validant systématiquement tous les concepts envisagés.

Outre de multiples nouvelles fonctionnalités, telle Design Logic qui permet d'attacher des informations de conception (règle, expression, formule…) à toutes les entités graphiques, cette nouvelle approche est aussi rendue possible grâce à une plus forte intégration des outils de conception avec l'outil de GDT Teamcenter. Il gère à la fois les données, les processus, l'accès à l'information, mais aussi tout l'environnement de développement, afin d'offrir des possibilités de conception guidée par les connaissances (Knowledge Driven Automation) et de conception globale de système (System Based Modeling).

Enfin, notons une meilleure intégration de l'outil de simulation NX Nastran grâce à un module de gestion des données de simulation, ainsi qu'une meilleure interopérabilité avec les fichiers natifs Catia V5 (ouverture, enregistrement…). Mais de nombreuses autres nouveautés dans de multiples domaines marquent aussi l'arrivée de NX3, une visite sur le site de l'éditeur s'impose donc.

Pour en savoir plus
http://www.ugs.com


Du côté des logiciels de milieu de gamme, Inventor 9, produit phare d'Autodesk dans le domaine de la mécanique, continue à progresser. Il est proposé en deux versions.
Inventor Series comporte le logiciel de conception plus le module Vault de gestion de données, ainsi que les logiciels Autocad 2005 et Mechanical Desktop 2005.

Inventor Professionnal offre en plus un module de tuyauterie, un module de harnais électrique et l'importation des cartes électroniques au format IDF. Enfin, et c'est une nouveauté, il offre l'accès à la technologie d'analyse structurelle DesignSpace d'Ansys.

Pour en savoir plus
http://www.autodesk.com


Solid Edge V16
d'UGS met l'accent sur la modélisation hybride 2D/3D avec notamment une fonctionnalité "Zero D" qui autorise la définition de la structure d'un produit sans avoir recours à la géométrie.

Autre cheval de bataille, la conception des moules avec l'apparition du module spécialisé, Mold Design, développé avec un mouliste portugais. Ce module récupère le modèle de la pièce à réaliser, détermine le plan de joint, analyse la moulabilité, facilite l'implantation des composants standard dans la carcasse et automatise de nombreuses opérations d'usinage.

Notons aussi l'arrivée d'un module de tuyauterie qui complète le routeur XpresRoute, d'un module de structures métalliques et un nouveau module rendu issu de LightWork Design.

Pour en savoir plus 
http://www.ugs.com


SolidWorks 2005
adopte le look Windows XP pour être encore plus intuitif, notamment avec une interface contextuelle dite tête haute. Notons l'intégration de fonctionnalités ressemblant étrangement à celles développées par ImpactXoft (autre filiale de Dassault Systèmes) qui lui donnent "l'intelligence de la matière".

Mais la plus grosse nouveauté porte sur l'intégration du module de rhéologie MoldflowXpress de Moldflow destiné à valider en première approche la moulabilité correcte d'une pièce plastique.

Pour en savoir plus 
http://www.solidworks.com


La version 18 d'Autovue, l'outil de visualisation de Cimmetry Systems, permet maintenant la création de maquettes numériques intégrant des éléments provenant de divers systèmes de CAO, directement dans leur format natif. Notons aussi la possibilité d'intégrer directement des fichier provenant des systèmes de CAO-Electronique, au sein d'un ensemble mécanique.

Pour en savoir plus :
http://www.cimmetry.com/cimweb.nsf/pages/NewsAutoVue18


IBM et Dassault Systèmes annoncent Collaborative Systems Engineering for Electronics (CSE-E), une solution de gestion du cycle de vie des produits dédiée aux fabricants de produits électroniques, destinée à les aider à mieux gérer la complexité croissante du développement de leurs produits.

Cette solution, basée sur Smarteam, couvre l'ensemble du processus de développement des produits, du stade de l'identification des besoins jusqu'à l'homologation du produit final et à sa commercialisation.

CSE-E inclut la définition des spécifications du produit dans la conception du système et les processus de validation. Cette traçabilité entre l'étude de marché initiale et la conception du produit final permet de commercialiser des produits conformes aux attentes des clients. Elle permet aussi de réutiliser plus facilement des éléments de propriété intellectuelle d'une étude à l'autre.

SE-E se présente sous la forme d'un environnement unique dans lequel tous les acteurs définissent ensemble le produit, sur la totalité de son cycle de vie. Cette collaboration interdisciplinaire permet de mieux analyser les interactions et de prendre des décisions avisées, puisque chaque groupe (bureau d'études, validation, tests, marketing, chaîne logistique, production) est conscient des conséquences de tout changement.

Pour en savoir plus 
http://www.ibm.com/fr.& http://www.3ds.com/fr/


AutoForm Engineering, spécialiste des logiciels de simulation d'emboutissage, propose avec AutoForm ProjectManager un outil de gestion des grands volumes de données issus des simulations d'emboutissage. Une avancée importante quand on sait que les équipes de développement passent de 20 à 40 % de leur temps à rechercher et à trier, voire restaurer des données.

Grâce à ce logiciel toutes les données de simulation sont organisées, documentées et archivées dans des structures hiérarchisées facilitant leur extraction.

Pour en savoir plus 
http://www.autoform.com


Intespace éditeur bien connu pour son logiciel d'essais vibratoires DynaWorks ajoute DynaWorks Express, un nouveau logiciel de dépouillement de données d'essais et de génération de rapports à sa gamme d'outils.

Ce logiciel réduit fortement les temps de traitement des données en traitant de manière automatique toutes les tâches répétitives (analyse, génération de rapports…).

Notons l'effort fait par l'éditeur pour en rendre l'utilisation très intuitive, grâce à une interface utilisateur avancée. Enfin signalons que la base de données présente derrière DynaWorks Express peut être interfacée avec tous les systèmes d'acquisition.

Pour en savoir plus
- http://www.dynaworks.com


Du côté des nouveaux matériels

Orion Multisystems, start-up californienne crée par les fondateurs de Transmeta, société spécialisée dans les processeurs à faible consommation, vient de présenter une gamme de stations de travail de bureau possédant 12 ou de 48 à 96 processeurs.

La faible consommation des processeurs Efficeon associée à une architecture en cluster interne permet de proposer de véritables super calculateurs sous le format d'une machine de bureau.

L'Orion DT-12 offre une puissance de 36 Gflops en crête, alors que l'Orion DS-96 monte jusqu'à 300 Gflops. Les prix de ces machines vont de 10 à 100 K$. Une véritable démocratisation de ce genre d'outils semble donc possible.

Pour en savoir plus
- http://www.orionmultisystems.com


Du côté des utilisateurs :

Les fidèles lecteurs d'Industrie & Technologies se rappellent sans doute le numéro 846 de mars 2003 où nous avions présenté l'utilisation de Catia V5 chez L'Oréal pour la modélisation du fonctionnement du cheveu. La CAO avait alors permis aux experts de mieux se comprendre en dialoguant plus facilement autour d'un modèle 3D unifié.

Vous allez pouvoir goûter à votre tour à cette plongée au cœur de l'infiniment petit puisque L'Oréal vient de mettre en ligne sur le site http://www.hair-science.com ce modèle 3D. Grâce à un plug-in gratuit de la société Virtools vous pourrez même vous promener en temps réel de manière interactive au cœur de ce cheveu. Une manière ludique de partager la connaissance.


Notre confrère Car Design News publie sur son site un tutoriel grand public destiné à tous ceux qui souhaitent connaître les bases du dessin de style appliqué à l'automobile. On y retrouve notamment les méthodes de construction de plusieurs mises en perspective typiques ainsi que leur mise en couleur.



Pour en savoir plus 
http://www.cardesignnews.com/studio/tutorials/040723quick-sketch/index.html 


Le centre de design européen du constructeur automobile Nissan, qui est basé à Paddington en Grande-Bretagne, a mis en service un mur d'images de 5,5 mètres de large utilisant deux vidéos projecteurs. Nissan a particulièrement soigné l'ambiance feutrée de la pièce où il est installé, notamment en supprimant toutes les sources de bruits et en créant une atmosphère "cosy" avec parquet, éclairages sophistiqués et meubles aux couleurs relaxantes.


Cet équipement peut-être complété à la demande par cinq grands écrans plasma qui prennent alors place sur les murs, afin d'afficher des vues de détails ou de comparer certaines options de conception.

Des salles similaires sont aussi installées dans trois autres sites traitant le design pour Nissan (San Diego et Farmington Hills aux USA, Atsuki au Japon).

Pour en savoir plus 
-  http://www.nissan.com

A la semaine prochaine.

Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies, suit depuis 23 ans l'informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM…). Il était jusqu'à une date récente rédacteur en chef de la lettre bimensuelle Systèmes d'Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Les meilleures technos de 2012 : SolidWorks V6 c’est pour 2013 !

La semaine de Jean-François Prevéraud

Les meilleures technos de 2012 : SolidWorks V6 c’est pour 2013 !

Je viens de rencontrer les dirigeants de SolidWorks à l’occasion de l’annonce de la version 2013 de leurs produits. Un rencontre[…]

Les meilleures technos de 2012 : Ansys lance la Extended Multiphysics Simulation

La semaine de Jean-François Prevéraud

Les meilleures technos de 2012 : Ansys lance la Extended Multiphysics Simulation

Les meilleures technos de 2012 : Le futur de la CAO est-il en marche ?

La semaine de Jean-François Prevéraud

Les meilleures technos de 2012 : Le futur de la CAO est-il en marche ?

PLM : Dassault Systèmes intègre le marketing dans sa panoplie

La semaine de Jean-François Prevéraud

PLM : Dassault Systèmes intègre le marketing dans sa panoplie

Plus d'articles