Nous suivre Industrie Techno

C’est pas nouveau, quoique !

L’étanchéité au sommet de Montmartre

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
L’étanchéité au sommet de Montmartre

Un ouvrage bâti sur du sable

© DR

Le service des eaux de la Ville de Paris rénove l’étanchéité des réservoirs de Montmartre. 120 ans après leur construction ceux-ci ont reçu un cuvelage en PEHD dont les soudures ont été contrôlées de manière diélectrique.

Tout le monde à Paris connaît la Butte Montmartre surmontée du Sacré-Cœur, un véritable emblème qui attire les touristes. Pourtant bien peu savent que cette butte cache un immense château d’eau qui alimente une bonne partie du nord de Paris.

Juste à côté du Sacré-Cœur une grande bâtisse de 2 300 m², construite en 1889, ceinte de hautes murailles massives mêlant pierres blanches de Souppes et meulières, ponctuées de tourelles d’angle, cache en effet deux réservoirs d’une capacité totale de 11 000m3. Etablis sur 2 ou 3 niveaux, ils étaient destinés à l’origine à abriter séparément de l’eau de source, potable, et de l’eau de rivière. Ces réservoirs placés en hauteur étaient alimentés, via des tuyaux en fonte de 40 cm de diamètre par l’usine élévatoire Saint-Pierre installée au bas de la butte.

La construction de cet édifice fut une véritable prouesse technique à l’époque puisqu’il est bâti sur du sable. Contrairement au Sacré-Cœur construit sur une forêt de puits remplis de béton, les ingénieurs Bechmann et Journet ont ici préféré, vu l’uniformité de la charge, s’appuyer directement sur le banc de sable de 3 mètres de haut formant le haut de la colline. Ils ont toutefois pris la précaution de le maintenir au sec grâce à un radier en mortier de ciment drainé de 75 cm d’épaisseur qui supporte, via des piliers en maçonnerie, le fond des réservoirs. Les galeries ainsi aménagées permettent de vérifier l’étanchéité et d’intervenir pour d’éventuelles réparations.




                      Un cuvelage fait sur mesure en plaques de PEHD thermo-soudées


Mais au fil du temps cette étanchéité s’est affaiblie et les réparations devenaient de plus en plus fréquentes, obligeant à des vidanges régulières des réservoirs, pénalisantes pour le service public de l’eau. Aussi a-t-il été décidé de procéder cet été à une rénovation complète de l’étanchéité grâce au cuvelage d’un réservoir à l’aide de polyéthylène haute densité (PEHD).

Pour cela les poteaux, voiles et radier, de l’un des réservoirs ont été recouverts de plaques PEHD découpés sur mesure. Ces plaques munies d’ergots en face arrière sont ainsi espacées de la maçonnerie, permettant un drainage et un contrôle permanent de l’étanchéité du cuvelage. L’eau potable est en contact direct avec une surface lisse en polyéthylène, adapté à cet usage.

Les plaques sont assemblées entre elles par soudure thermoplastique. Le contrôle de l’étanchéité des soudures a été confié à l’Institut de Soudure qui a utilisé pour cela une méthode de contrôle diélectrique.

Et ça, c’est nouveau !

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://thetunnel.free.fr & http://images.developpement-durable.gouv.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Piratage Facebook, énergies marines, drone hydrogène… les meilleures innovations de la semaine

Piratage Facebook, énergies marines, drone hydrogène… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Cybersécurité, drone à hydrogène, bâtiments imprimés en 3D… les innovations qui (re)donnent le sourire

Cybersécurité, drone à hydrogène, bâtiments imprimés en 3D… les innovations qui (re)donnent le sourire

Des fenêtres intelligentes low cost

Des fenêtres intelligentes low cost

Drone d'impression 3D, pneu dépolluant, machine métallique Stratasys… les innovations qui (re)donnent le sourire

Drone d'impression 3D, pneu dépolluant, machine métallique Stratasys… les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles