Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

L’escrime fait mouche avec la réalité augmentée

Jean-François Preveraud
L’escrime fait mouche avec la réalité augmentée

Visualiser les trajectoires des armes pour mieux comprendre les assauts

Application originale de la réalité augmentée à un sport tout à la fois gracieux et vif. De belles images qui aident vraiment à comprendre la technicité de cette discipline.

L’escrime (Fencing en anglais) est à la fois un sport de combat et une discipline artistique, mais extrêmement technique et rapide, ce qui nuit à sa médiatisation. Mais cela pourrait changer grâce à l’entreprise japonaise Dentsu Lab, qui propose de l’enrichir avec une application de réalité augmentée.

Nommée Fencing Visualized Project, cette application mise au point au point avec le médaillé olympique Yuki Ota enrichit les images des assauts entre les escrimeurs, en ajoutant des effets visuels sur les trajectoires des fleurets, épées et autres sabres. Pour cela, les lames des armes sont équipées de marqueurs et des capteurs de mouvements entourent la piste.

Grâce à l’application de réalité augmentée, on visualise beaucoup mieux les passes et les touches. De quoi rendre ce sport plus compréhensible, donc plus médiatique.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://dentsulab.tokyo

L'application Fencing Visualized en images

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Big Data Paris : optimisation sous contrainte et machine learning, les clés de Fashion Data pour rendre la mode « éco-rentable »

Big Data Paris : optimisation sous contrainte et machine learning, les clés de Fashion Data pour rendre la mode « éco-rentable »

La jeune pousse Fashion Data, fondée en 2019, a remporté les Trophées de l’innovation dans la catégorie start-up,[…]

« L’automatisation et l'IoT au service de la production sont plus que jamais stratégiques », soutient Paola Jesson, co-fondatrice du SIDO

« L’automatisation et l'IoT au service de la production sont plus que jamais stratégiques », soutient Paola Jesson, co-fondatrice du SIDO

Neuralink : « Le travail accompli est remarquable mais il manque des détails techniques clés », juge Guillaume Charvet (Clinatec)

Neuralink : « Le travail accompli est remarquable mais il manque des détails techniques clés », juge Guillaume Charvet (Clinatec)

Pour bien commencer la semaine, le point sur l’immunité face au Covid-19

Pour bien commencer la semaine, le point sur l’immunité face au Covid-19

Plus d'articles