Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

L'Epitech développe une interface gestuelle

Ridha Loukil
L'Epitech développe une interface gestuelle

Détecter les mouvements pour remplacer les périphériques d'entrée.

© DR

Le système KiWings, développé dans le cadre d'un projet d'études de l'école d'informatique, affranchit l'utilisateur du clavier et de la souris pour interagir avec l'ordinateur. C'est le corps tout entier qui devient le moyen d'interaction.

Impossible de remettre la main sur le volant de votre jeu vidéo de voiture favori ?

En prenez une assiette et tenez à bout de bras,
KiWings transpose ses mouvements en virages serrés à gauche ou à droite et propose ainsi à l'usager un univers immersif et intuitif tel que le propose le périphérique de contrôle gestuel Kinect de Microsoft.


Ce système développé dans le cadre de projets de fin d'études à l'Epitech repose sur une caméra qui filme les mouvements de l'utilisateur, et un logiciel de traitement d'images qui détermine les actions à démander au logiciel en fonction des gestes. Bien sur ce nouveau type d'interface homme/machine peut être utile à d'autres applications (bureautique, accessibilité...).

Le projet mené pendant la 4e et la 5e année de l'école va se poursuivre avec l'introduction de l'identification biométrique par l'iris de l'utilisateur.

Création de start-up ou transfert à un industriel? Rien n'a été encore décidé pour la valorisation de ces travaux.

 

 

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.epitech.eu/

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

Puisque le plan quantique français traîne, la région Ile-de-France en profite pour accélérer dans le domaine. La[…]

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Plus d'articles