Nous suivre Industrie Techno

L'emploi en R&D progresse en France

L'emploi en R&D progresse en France

© DR

Le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a publié l’édition 2016 de l’« état de l’emploi scientifique » en France. Cette étude, réalisée tous les deux ans, permet de suivre l’évolution de l’emploi en R&D en France, dans des organismes publics ou en entreprise. Si depuis dix ans, l'emploi des chercheurs progresse peu dans les administrations, il a fait en revanche un bond dans les entreprises, qui concentrent 60% de l'emploi en R&D en France.

Le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a publié mardi 13 septembre 2016 l’édition 2016 de l’état de de l’emploi scientifique en France. Principal enseignement : les effectifs liés à l’emploi scientifique en France progressent depuis dix ans ! Entre 2000 et 2013, l’emploi scientifique en France a progressé de 31 %, soit +2,1 % en moyenne annuelle. En 2013 en France, les activités de R&D mobilisent 418 100 personnes en équivalent temps plein. En 2014, le volume de l’emplois scientifiques en France se stabilise toutefois. Le terme "emploi scientifique" recouvre l’ensemble des personnes travaillant directement sur les projets de recherche et développement (recherche expérimentale, recherche appliquée, et développement expérimental) : doctorants, chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs, personnels de soutien à la recherche, à temps plein ou à temps partiel.

Les effectifs de chercheurs, en particulier, se portent particulièrement bien. Ils ont progressé de 55 %, soit un taux de croissance annuel moyen de 3,4 %. Avec 266 000 chercheurs, la France se place au 8e rang mondial, et au 9e rang si l’on rapporte le nombre de chercheurs à la population active, avec 9,8 chercheurs pour mille actifs. La Chine (1 484 000 chercheurs), les États-Unis (1 265 000 chercheurs) et le Japon (660 000 chercheurs), trônent en tête de ce classement.

La France attire également de plus en plus de doctorants étrangers, surtout dans les disciplines scientifiques : 42 % des inscriptions en doctorat en moyenne pour les rentrées 2010 à 2014, contre 33 % à la rentrée 2004. Ces derniers chiffres sont cependant à relativiser, car entre 2009 et 2014, les effectifs d’étudiants inscrits en doctorat ont été en recul de 13 %, sauf dans les domaines de la physique, la biologie, et la santé.

Les activités informatiques et services d’information premiers employeurs de chercheurs

Enfin, les entreprises emploient 60% des scientifiques. Elles se concentrent sur les domaines de recherche des sciences fondamentales et des sciences de l’ingénieur, alors que la recherche publique est plus diversifiée et consacre aussi ses efforts aux SHS, notamment dans les universités. Parmi les principales branches de recherche qui emploient des chercheurs, celles de services marchands des activités spécialisées, scientifiques et techniques, des activités informatiques et des services d’information réalisent une croissance particulièrement forte et supérieure à celle observée dans les branches industrielles. Il ne s’agit pas pour autant d’opposer industrie et services car, sans l’industrie, les branches de services ne seraient pas si développées, précise l’étude.

Si l’industrie automobile, la construction aéronautique et spatiale et l’industrie pharmaceutique se placent aux trois premiers rangs en ce qui concerne les dépenses intérieures de recherche (DIRD), ce sont bien les activités informatiques et services d’information qui sont les premiers employeurs. En 2014, cependant, seul l’effectif de chercheurs se maintient au niveau de 2013, le nombre de personnel de soutien (techniciens, ouvriers ou personnels administratifs, qui assurent des fonctions d’appui aux travaux de R&D) continuant à baisser, de 3 % sur les dix dernières années, alors même que les effectifs de chercheurs ont augmenté de 61 %. Cette tendance lourde peut traduire un nouveau mode opératoire des chercheurs dans leurs activités de R&D ou une externalisation accrue de certaines tâches comme les tests et essais.

 

Pour télécharger l’étude complète :

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid105632/l-etat-de-l-emploi-scientifique-en-france-edition-2016.html#Avant-propos


 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le Forum on AI for Humanity met sur orbite le Partenariat mondial sur l'intelligence artificielle

Le Forum on AI for Humanity met sur orbite le Partenariat mondial sur l'intelligence artificielle

Le Global Forum on AI for Humanity, qui s'est tenu du 28 au 30 octobre à Paris, a permis à la France et au Canada de[…]

Intelligence artificielle : le Rubik's Cube en une seconde chrono

Analyse

Intelligence artificielle : le Rubik's Cube en une seconde chrono

Jacques Lewiner "La microfluidique est par essence pluridisciplinaire"

Jacques Lewiner "La microfluidique est par essence pluridisciplinaire"

"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

Plus d'articles