Nous suivre Industrie Techno

L’électronique au secours des huitres et des moules

L’électronique au secours des huitres et des moules

Des dégâts rapides et conséquents pour les ostréiculteurs

© © CRC Bretagne Sud / S. Gachelin

Fleuron du patrimoine gastronomique, les huitres et les moules bretonnes sont de plus en plus menacées par un prédateur marin, la daurade royale. Afin de les éloigner des zones ostréicoles, l’Ifremer a développé un répulsif acoustique qui est en cours de tests en Bretagne Sud.

Les crustacés et les mollusques font partie du patrimoine gastronomique de la Bretagne, mais ils sont de plus en plus menacés par un prédateur marin, la daurade royale. Ce poisson carnivore, de la famille des Sparidés, mesure en moyenne 50 cm pour 2 kg, mais certains spécimens peuvent atteindre jusqu'à 70 cm pour 8 kg. C’est un poisson côtier (fonds de moins de 150 m) que l’on retrouve en Méditerranée, Mer du Nord, Manche et Atlantique, de la Scandinavie au Sénégal. Mais depuis une vingtaine d’années, les daurades sont de plus en plus abondantes en Bretagne.

Très vorace, ce poisson dispose de puissantes mâchoires et dents lui permettant de broyer les coquilles des moules et des huitres dont il est particulièrement friand. Ainsi selon les mytiliculteurs impactés de la Rade de Brest, en septembre dernier un banc de plusieurs milliers de daurades aurait dévoré 160 tonnes de moules.

                       

Afin de lutter contre ce fléau à écailles, l’Ifremer a lancé en 2013 le projet PredaDor qui vise à améliorer les connaissances sur la biologie et le comportement de la daurade royale. Il a aussi permis de développer un prototype expérimental de répulsif acoustique. Celui-ci a été testé durant cinq mois en 2014, sur deux concessions pilotes en Rade de Brest et en Baie de Quiberon. Il a prouvé son efficacité sur les grands bancs de daurades.

Certes d’autres moyens de protection comme des filets ou des grillages existent et fonctionnent dans certains cas, mais ils sont coûteux, fragiles et requièrent beaucoup de main d’œuvre, car ils doivent être nettoyés régulièrement. D’où une demande pour un procédé moins lourd à mettre en place.

« Les répulsifs acoustiques existaient déjà pour faire fuir les cétacés, comme le dispositif CetaSaver, en partie développé à l’Ifremer, destiné à éloigner les dauphins lors d’opérations de pêche, mais pas pour des espèces ciblées de poissons, comme la daurade », expliquent Yves Le Gall, chef du service acoustique sous-marine, et Eric Menut, ingénieur électronicien, au Centre Ifremer Bretagne.

                        

Le prototype de répulsif acoustique développé dans le cadre de PredaDor est de type alarme sonore, de faible puissance, dont la portée d’efficacité est estimée entre 200 et 300 mètres. Les expérimentations ont été réalisées à la demande de la profession conchylicole (Comité régional de la conchyliculture (CRC) Bretagne Sud et soutien du CRC Bretagne Nord). Le projet de recherche PredaDor est labellisé par le Pôle Mer Bretagne Atlantique, financé par la Région Bretagne et le département du Morbihan, et piloté par le CRC Bretagne Sud.

Après cette série de tests concluants, il reste maintenant à fiabiliser le système de répulsion acoustique avant de l’industrialiser à la fin du projet fin 2015.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.pole-mer-bretagne-atlantique.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Crazy Labs] Au Louvre, un accélérateur dédié à la préservation du patrimoine

[Crazy Labs] Au Louvre, un accélérateur dédié à la préservation du patrimoine

Il bombarde de particules les objets du patrimoine, mais pour les préserver. L’accélérateur grand Louvre d’analyse[…]

Pile à combustible pour avion, robots explorateurs de ScanPyramids, voiture volante d’Airbus… les meilleures innovations de la semaine

Pile à combustible pour avion, robots explorateurs de ScanPyramids, voiture volante d’Airbus… les meilleures innovations de la semaine

ScanPyramids : des robots pour explorer des endroits inaccessibles

ScanPyramids : des robots pour explorer des endroits inaccessibles

Algues, accélérateur de particules, logistique du futur … les innovations qui (re)donnent le sourire

Algues, accélérateur de particules, logistique du futur … les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles