Nous suivre Industrie Techno

L'électronique au-delà de la loi de Moore

Sujets relatifs :

En 1965, Gordon Moore, cofondateur d'Intel, prédisait pour la décennie à venir que le nombre de transistors sur une puce, pour un coût minimal, doublerait tous les ans. Dix ans plus tard, il corrigeait son estimation, en évoquant un doublement tous les deux ans. Depuis, cette prédiction s'est vérifiée, et popularisée en tant que « loi de Moore ». Mais aujourd'hui, l'industrie électronique approche de ses limites : miniaturiser les transistors devient de plus en plus coûteux. C'est pourquoi les chercheurs se penchent sur d'autres solutions pour rendre les puces électroniques plus performantes. Des solutions basées sur de nouvelles technologies, optiques ou mécaniques, de nouvelles architectures de circuits en trois dimensions, ou des procédés de fabrication différents, comme la fabrication par impression en lieu et place de la photogravure. Industrie et Technologies vous invite à explorer les voies de progression de l'électronique hors la loi de Moore.

LA LOI DE MOORE, C'EST QUOI ?La densité des circuits intégrés devrait doubler tous les deux ans

Cette hypothèse énoncée en 1975, par Gordon Moore, président et cofondateur d'Intel, s'est révèlée exacte. Elle est devenue la loi de Moore qui régit, encore aujourd'hui, l'évolution de l'électronique.

RENTABILITÉ

En 2014, la miniaturisation atteindra sa limite de rentabilité. C'est le résultat d'une étude publiée en 2009 parle cabinet iSuppli.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0925

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Pas à pas] Comment tirer parti de la réalité augmentée dans votre usine

[Pas à pas] Comment tirer parti de la réalité augmentée dans votre usine

Profitant des formidables progrès de l'informatique embarquée et de l'essor de l'usine 4.0, les exemples d'applications[…]

Bâtiments intelligents : des économies du sol au plafond

Bâtiments intelligents : des économies du sol au plafond

INNOVATION À TOUS LES ÉTAGES

Dossiers

INNOVATION À TOUS LES ÉTAGES

« Bâtiments intelligents : il faut placer l'utilisateur au centre », Olivier Cottet, Schneider Electric

Interview

« Bâtiments intelligents : il faut placer l'utilisateur au centre », Olivier Cottet, Schneider Electric

Plus d'articles