Nous suivre Industrie Techno

L’électroménager devra réduire ses consommations d'énergie et d'eau

Ridha Loukil
L’électroménager devra réduire ses consommations d'énergie et d'eau

La réduction des consommations réalisée par les fabricants d'électro-ménager va conduire à une refonte des étiquettes informatives

© DR

Une mesure d’exécution de la directive européenne sur l’écoconception impose la réduction des consommations d’énergie et d’eau des lave-linge et lave-vaisselle.

En application de la directive EuP sur l’écoconception, l’Union européenne vient de décider une mesure d’exécution visant à limiter les consommations d’électricité et d’eau des lave-linge et des lave-vaisselle.

Cette décision s’inscrit dans la droite ligne du programme de réduction des consommations des appareils électriques et électroniques initié en 2008 en vertu de la directive EuP. Ce programme, qui permettra de d’économiser 340 TWh (soit l’équivalent de la consommation électrique du Royaume-Uni) et de réduire de près de 140 millions de tonnes les émissions de CO2 de l’Union européenne à l’horizon 2020, s’est déjà concrétisé par des mesures d’exécution concernant la veille des appareils électriques, l’éclairage, les décodeurs numériques, les alimentations externes et chargeurs électriques, les moteurs électriques, les circulateurs, les réfrigérateurs, les congélateurs et les téléviseurs. 

Adoptées par le comité règlementaire réunissant les experts des États membres de l'Union européenne vendredi 28 mai 2010, les nouvelles mesures concernant les lave-linge et lave-vaisselle doivent maintenant être soumises au Parlement et au Conseil européen avant d'être publiées au cours de l'été 2010.

Réduire les consommations

Aujourd'hui, les consommations d'électricité liées aux seuls lave-linge dans l'Union européenne sont estimées à 35 térawatts-heures, pour des émissions de 18 millions de tonnes de CO2. Des progrès significatifs ont déjà été réalisés sur ces appareils, qui bénéficient pour 90 % d'entre eux d'un classement en A selon l'étiquetage énergétique en vigueur depuis une dizaine d'années.

Concernant les lave-linge, le règlement impose des seuils de performance sur la consommation d'énergie et d'eau. Les règlementations combinées d'éco-conception et d'étiquetage conduiront à une réduction de 1,5 TWh en 2020 et 2,7 TWh en 2025.

Concernant les lave-vaisselle, le règlement fixe des exigences d'éco-conception en trois étapes, pendant 6 ans. Les économies annuelles attendues des mesures combinées d'éco-conception et d'étiquetage se chiffrent à 2,3 TWh d'électricité en 2020.

Outre l'efficacité énergétique, le règlement fixe des obligations sur l'efficacité de lavage et la consommation d'eau.

Aux mesures de performance énergétique s'ajoute l'étiquetage énergétique, qui fait également l'objet de réglementations qui devraient être adoptées rapidement puisque la directive-cadre "étiquetage" sur laquelle ces mesures s'appuient vient d'être adoptée par le Parlement européen. Cette directive introduit un nouveau format d'étiquette avec toujours 7 classes de performance, allant jusqu'à A+++ pour les meilleurs produits (contre A++ aujourd’hui).

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles