Nous suivre Industrie Techno

abonné

« L’électrification d'un procédé thermique comme la pasteurisation apporte un gain significatif pour l'industrie », pointe Youmna Romitti du Cetiat

Aline Nippert
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

« L’électrification d'un procédé thermique comme la pasteurisation apporte un gain significatif pour l'industrie », pointe Youmna Romitti du Cetiat

Quels procédés industriels peuvent réellement être électrifiés ? Une étude parue le 30 avril menée par le Cetim et le Cetiat à l'initiative d'Allice pointe en premier lieu les procédés thermiques à faible température (sous les 150°C). Leur électrification pourrait apporter un gain significatif aux industriels. À plus haute température, l'électrification s'avère plus compliquée. Explications avec Youmna Romitti, responsable du Pôle énergie et procédés industriels au Cetiat et Christophe Debard, président d’Allice et directeur commercial du Cetiat.

Une étude technico-économique sur le potentiel d’électrification des procédés industriels réalisée par le Centre technique des industries aérauliques et thermiques(Cetiat) et le Centre technique des industries mécaniques (Cetim) a été transmise, vendredi 30 avril, aux membres de l’Alliance industrielle pour la compétitivité et l'efficacité énergétique (Allice). Ce rapport apporte des éclairages sur les ambitions nationales visées par la Stratégie nationale bas-carbone (SNBC) : la France s'est en effet fixée pour objectif un taux d'électrification globale de son industrie de 70 % - en énergie finale - à l'horizon 2050.

Pour Industrie & Technologies, Youmna Romitti, responsable du Pôle énergie et procédés industriels au Cetiat et Christophe Debard, président d’Allice et directeur commercial du Cetiat expliquent quels sont les principaux leviers actionnables pour électrifier l’industrie.

Industrie & Technologies : Votre rapport a pour spécificité de prendre en compte les retours d’expérience de terrain. En quoi est-ce une démarche nouvelle ?

Christophe Debard : Ce rapport résulte d’une demande des adhérents d’Allice : entre différents sujets possibles, ils ont voté, début 2020, pour cette étude technico-économique sur le potentiel d’électrification des procédés industriels. Il y a un fort engouement sur ces sujets de la part des industriels.

Notre étude compare ainsi différents scénarios de chauffe en fonction des procédés sur une durée de fonctionnement de trente ans. Nous n’avons pas voulu comparer les équipements à un instant t, la France ayant de fortes ambitions d’électrification à horizon 2050. De plus, si nous nous sommes concentrés sur les procédés thermiques, c'est qu'ils représentent près de 70 % de l’énergie totale consommée dans l’industrie. Deux tiers concernent des procédés de traitements thermiques comme les séchoirs industriels et les fours.

Nous avons ainsi tenté d’objectiver au maximum nos conclusions afin qu’elles soient exploitables par nos membres. A contrario, la plupart des études qui abordent la question de l’électrification dans l’industrie, comme celles de l’Insee ou du Cerem, adoptent une démarche plus[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un Institut de l'aviation durable est annoncé à Toulouse pour accélérer la décarbonation de l'aéro

Un Institut de l'aviation durable est annoncé à Toulouse pour accélérer la décarbonation de l'aéro

Des équipes de l'Isae-Supaéro, de l'Enac et de Toulouse School of Economics (TSE) ont jeté les bases de l'ISA,[…]

Du sucre pour accroître la durée de vie des batteries Lithium-Soufre

Du sucre pour accroître la durée de vie des batteries Lithium-Soufre

Stockage des ENR : Entech se lance en Bourse pour intensifier sa R&D et s'implanter à l'international

Stockage des ENR : Entech se lance en Bourse pour intensifier sa R&D et s'implanter à l'international

Trois projets d’avions légers verts présentés lors de la semaine de la mobilité aérienne légère verte et durable à Toulouse

Trois projets d’avions légers verts présentés lors de la semaine de la mobilité aérienne légère verte et durable à Toulouse

Plus d'articles