Nous suivre Industrie Techno

L'électricité renouvelable a couvert le quart des besoins en France en 2020

Aline Nippert
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L'électricité renouvelable a couvert le quart des besoins en France en 2020

La production hydroélectrique renouvelable a atteint 60,8 TWh en 2020, en hausse de 9,3 % par rapport à 2019.

© Yane / Wikimanche

Les filières renouvelables ont couvert plus du quart de la consommation d’électricité en France métropolitaine en 2020. Une tendance à la hausse qui s’explique en partie par la crise sanitaire.

L’essor du renouvelable se confirme. Hydroélectricité, éolien, solaire et bioénergies (combustion de biogaz, bois et déchets) ont participé à hauteur de 26,9 % de la couverture de la consommation d’électricité de France hexagonale en 2020, d’après le décompte publié mardi 23 février par le Syndicat des énergies renouvelables, le réseau de transport (RTE), de distribution (Enedis) et l’agence ORE. C’est une progression de quatre points par rapport à l’année précédente, où les énergies renouvelables ont couvert 23,1 % de la consommation d’électricité en France métropolitaine.

Deux facteurs expliquent cette croissance, selon le communiqué commun : une baisse de la consommation d’électricité en raison de la crise sanitaire d’une part, une production d’électricité renouvelable « qui atteint son plus haut niveau historique en 2020 » d’autre part.

L'hydraulique et l'éolien en tête

La production totale s’élève ainsi à 120,7 TWh, représentant une hausse de 10,4 % par rapport à 2019 et de 47 % par rapport à 2012. Les filières hydraulique et éolienne sont les plus grosses contributrices, pesant respectivement pour 50 % (60,8 TWh) et 33 % (39,7 TWh) dans la production d’électricité renouvelable en 2020. Bien derrière, l’électricité renouvelable produite par le parc solaire compte pour 10 % du total (12,6 TWh), tandis que la contribution du parc bioénergies s’élève à 6 % (7,6 TWh).

Si la part du renouvelable dans le mix énergétique est croissante, le nucléaire domine toujours très largement la production d’électricité en France. Dans un communiqué sommaire, le groupe EDF indique ainsi que la production d’origine nucléaire en France monte à 335 TWh sur l’année 2020, soit près de trois fois plus que l’ensemble des parcs hydraulique, éoliens, solaire et bioénergies.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Horizon Hydrogène 2021 : l’ambition de produire de l’hydrogène offshore se concrétise pour Lhyfe

Horizon Hydrogène 2021 : l’ambition de produire de l’hydrogène offshore se concrétise pour Lhyfe

La jeune pousse nantaise Lhyfe et la société d’ingénierie Doris ont annoncé, lundi 29 novembre, avoir noué un[…]

« Parler d'implémentation industrielle de production de carburants solaires est prématuré », avertit Antoine Fécant, lauréat du prix Espoir de l’IMT-Académie des sciences

« Parler d'implémentation industrielle de production de carburants solaires est prématuré », avertit Antoine Fécant, lauréat du prix Espoir de l’IMT-Académie des sciences

Rapport CFE : la moitié de la future consommation européenne d'hydrogène pourrait être importée

Rapport CFE : la moitié de la future consommation européenne d'hydrogène pourrait être importée

Electronique de puissance : la filière automobile invite les acteurs académiques à renforcer leurs synergies

Electronique de puissance : la filière automobile invite les acteurs académiques à renforcer leurs synergies

Plus d'articles