Nous suivre Industrie Techno

L'écran 3D sans lunettes n'en fini pas de grandir

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
L'écran 3D sans lunettes n'en fini pas de grandir

Ecran 3D sans lunettes du NICT. Il fait 200 pouces de diagonale.

Développé conjointement par des chercheurs japonais et JVC Kenwood, il mesure 200 pouces de diagonale et offre une vision 3D à plusieurs spectateurs.

C’est un écran 3D géant qui vient d’être présenté au Japon. Développé par les chercheurs du National Institute of Information and Communications Technology (NICT), en partenariat avec la société JVC Kenwood, il affiche une diagonale de 200 pouces, soit 4,5 m de large sur 2,5 m de haut. Il offre une vision 3D réaliste et ce pour un grand angle de vue et plusieurs spectateurs. Il serait idéal pour l’affichage de grands objets en taille réelle comme des voitures ou des personnes. L’une des premières applications visées est l’affichage publicitaire.

Le plus grand écran 3D présenté auparavant était un prototype d’écran plasma de 103 pouces de Panasonic. Mais la vision 3D nécessitait le port de lunettes actives comme celles utilisées sur les téléviseurs 3D actuels.

50 vidéo-projecteurs couplés

L’écran du NICT s'appuie sur la vidéo-projection. Pas moins de 50 vidéo-projecteurs, fournis par JVC Kenwood, sont combinés. Grâce à un film optique à lentilles à condensation, le spectateur perçoit, à chaque position, les images de deux vidéo projecteurs, l’un pour l’œil droit, l’autre pour l’œil gauche. Et c’est ce principe de stéréoscopie qui donne la vision du relief. L’avantage de cette technologie réside dans la continuité de la vision 3D quand on bouge devant l’écran. Quelque soit la position, on est toujours face à deux flux d’images provenant de deux vidéoprojecteurs.

L’autre intérêt reside dans la qualité du rendu 3D. En effet, les systèmes habituels de restitution 3D sans lunettes posent des probèmes de "bruit", de perte de luminosité et de baisse de la résolution d’image. Les chercheurs du NICT parviennent à corriger ces défauts en agissant sur la puissance des LED qui servent de source lumineuse aux vidéo-projecteurs. D’autres dispositifs de contrôle sont mis en place sur les vidéo-projecteurs pour ajuster au plus près l’uniformité de luminosité et la balance des couleurs, rendant ainsi l’image 3D proche de la réalité.

Ridha Loukil


Schéma de principe de l’écran 3D sans lunettes du NICT :

 
                                  Figure 2  A photo of the developed system
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un dispositif qui génère de l'électricité à partir des chutes de neige

Un dispositif qui génère de l'électricité à partir des chutes de neige

Un nanogénérateur capable de produire de l’électricité grâce aux chutes de neige a été mis au[…]

19/04/2019 |
Des objets en lévitation grâce à la lumière

Des objets en lévitation grâce à la lumière

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

Plus d'articles