Nous suivre Industrie Techno

L’échangeur thermique ... en plastique

Anne-Katell Mousset

Sujets relatifs :

, ,
L’échangeur thermique ... en plastique
Une idée simple mais qui pourrait faire un bout de chemin : utiliser du plastique pour fabriquer des échangeurs thermiques. Explications.

Fumées acides et eau salée n’ont jamais été amies avec les échangeurs thermiques, à moins bien sûr d’utiliser de l’acier inoxydable, plus cher que les autres métaux. C’est de ce constat qu’est parti Jean-Paul Domen, co-fondateur de la société Technologie de l’Echange Thermique (TET). « Il y a environ une dizaine d’années nous nous sommes lancés dans la distillation d’eau de mer. J’ai donc cherché un échangeur thermique résistant au sel. Et à part l’acier inoxydable… rien ! J’ai donc décidé de me fabriquer mon propre échangeur ! ».

L’astuce ? Utiliser des matières plastiques, différentes selon l’utilisation :
 

  • Polyéthylène Haute Densité : température inférieure à 80-90°C ;
  • Polypropylène : température d’environ 100°C ;
  • Polyamide : température supérieure à 100°C ;
  • Polyamide réticulée : température supérieure à 200°C

Les derniers prototypes, présentés lors du salon Pollutec, résistent à des pressions de 3 à 5 bars à température ambiante et à plus de 9 bars à -18°c.

Parmi les applications envisagées par l’inventeur : « le froid industriel ou l’industrie agroalimentaire ».

Anne-Katell Mousset

Pour en savoir plus : http://www.tet-sas.fr

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Plan quantique, chromatographie, Virgin Orbit, point sur la course aux vaccins … le best-of techno de la semaine

Plan quantique, chromatographie, Virgin Orbit, point sur la course aux vaccins … le best-of techno de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, le plan Quantique[…]

« Augmenter la productivité du procédé de chromatographie est l'un des graal de l’industrie chimique », lance François Parmentier, fondateur de Separative

« Augmenter la productivité du procédé de chromatographie est l'un des graal de l’industrie chimique », lance François Parmentier, fondateur de Separative

La résonance magnétique nucléaire à très haut champ accessible aux industriels

La résonance magnétique nucléaire à très haut champ accessible aux industriels

Le silicium non cristallin mieux caractérisé grâce aux modèles d’apprentissage automatique

Fil d'Intelligence Technologique

Le silicium non cristallin mieux caractérisé grâce aux modèles d’apprentissage automatique

Plus d'articles