Nous suivre Industrie Techno

L'e-learning fait ses preuves en production

Mirel Scherer

Sujets relatifs :

,
- Formés, via Internet, par l'école d'ingénieurs de Nancy, 48 salariés ont acquis à leur rythme un diplôme d'ingénieur technologue ou universitaire.

Nancy, mardi 22 juin 2004. Remise de diplômes dans les locaux de l'École supérieure des sciences et technologies de l'ingénieur de Nancy (Esstin). Banal ? Pas tant que ça. Ces diplômes d'ingénieurs technologues (DIT) et diplômes universitaires d'approfondissement professionnel (DUAP) dans les domaines de la gestion industrielle et des technologies de l'information couronnent trois années de formation effectuées à distance grâce à Internet.

L'initiative de cette forme originale d'enseignement revient au professeur Marc Gabriel, ancien vice-président de l'université Henri-Poincaré de Nancy (Meurthe-et-Moselle). « Quelque 48 salariés ont obtenu un diplôme à leur rythme, et sans quitter leur lieu de résidence », explique le professeur, jeune retraité mais qui reste chargé de mission "Formation continue" à l'Esstin.

Deux tuteurs assurent le suivi de l'étudiant

« Étudier à distance ne veut pas dire travailler sans aucun accompagnement », précise Michel Robert, directeur de l'Esstin. L'ensemble de ces travaux a été effectué sous la supervision permanente de deux tuteurs : l'un pédagogique, enseignant de l'Esstin, l'autre industriel, un spécialiste de l'entreprise.

Ainsi, pour obtenir le diplôme d'ingénieur (DIT) en maintenance industrielle et production, huit salariés ont suivi trois années d'études, dont l'une consacrée à la réalisation d'un projet industriel dans leur entreprise. Technicien à l'atelier de maintenance d'Air Guyane, Patrick Berthelemy est l'un d'entre eux : « Située à Matoury, en Guyane, notre compagnie exploite des avions court-courriers à hélice. L'atelier de maintenance est donc organisé pour ce type d'aéronefs. Cependant, la compagnie projette de mettre en ligne un avion moyen-courrier de dernière génération. Il fallait donc adapter les pratiques », raconte-t-il. D'où le projet mené - à grande distance ! - par l'aspirant ingénieur : un benchmarking fonctionnel ciblé sur la maintenance des avions moyen-courriers avec Air France comme source d'inspiration.

La formation à distance a également intéressé des salariés de Dow Agrosciences. Six techniciens de cette société située à Drusenheim (Bas-Rhin) ont travaillé pendant trois ans sur des projets industriels comme l'optimisation du nettoyage des équipements de l'unité de formulation des produits, la mise en place des 5S dans cette unité ou encore la réduction du temps d'attente des lignes d'emballage...

Enfin, René Bigi, technicien chez Cegelec, a obtenu son diplôme d'ingénieur en travaillant sur un sujet sensible pour toute installation industrielle : l'étude Amdec (analyse des modes de défaillance, de leurs effets et de leurs criticités) d'une chaîne de granulation de polyéthylène sur le site de BP Solvay, à Sarralbe (Moselle).

Alors, tout va-t-il pour le mieux dans le meilleur des mondes ? « Il a parfois fallu bousculer un peu nos élèves qui avaient tendances à traîner les pieds, reconnaît Marc Gabriel. Mais c'est peut-être parce que trois ans constituent un laps de temps trop important. Il faut plutôt découper cette période en plusieurs étapes, quitte à accorder des diplômes de parcours. »

UNE FORMATION À "GRANDE" DISTANCE

- Air Guyane, qui exploite des avions court-courriers à hélice, projette de mettre en ligne un avion moyen-courrier. Il fallait pour cela que l'atelier de maintenance de Matoury (Guyane) s'adapte. Patrick Berthelemy, technicien, a passé son diplôme sur ce projet.

EN BREF

L'initiative - Les diplômes gérés par l'Esstin sont des formations accessibles par Internet pour des salariés ayant une expérience professionnelle de plus de deux ans. Les atouts - Obtention d'un diplôme d'ingénieur ou universitaire dans la maintenance, la logistique, la productique, les automatismes, etc. - Les étudiants mènent un vrai projet industriel sans quitter leur lieu de travail.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0861

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies