Nous suivre Industrie Techno

L'avion volera au "gaz"

T. M.

Sujets relatifs :

, ,
La filière "Gas to Liquids" est aujourd'hui mature et prête à se substituer progressivement au kérosène. Rejetant dans un futur lointain la filière biocarburants.

Un Airbus A380 vient de réaliser un premier vol d'essai avec un carburant de synthèse. Plus précisément, trois des réacteurs Trent 900 (Rolls-Royce) étaient alimentés au kérosène. Le dernier inaugurant pour 40 % un carburant de synthèse liquide dérivé du gaz, fourni par Shell. Ces essais s'inscrivent dans le cadre d'un accord signé en novembre dernier entre Airbus, Rolls-Royce, Shell et la compagnie Qatar Airways, portant sur ce carburant alternatif. Le Qatar, il est vrai, détient 15 % des réserves mondiales de gaz, au troisième rang mondial derrière la Russie et l'Iran. Dès 2009, la compagnie d'État Qatar Airways projette d'utiliser des appareils alimentés pour moitié avec ce carburant dérivé du gaz. Ce dernier est produit par une usine pilote de Shell à Bintulu (Malaisie). La compagnie pétrolière Qatar Petroleum prendrait le relais, à compter de 2011. Shell est l'un des principaux promoteurs de la filière GTL (Gas to Liquids), son site malais produisant 24 000 barils par jour. Et le pétrolier développe une usine géante au Qatar, Pearl GTL, d'une capacité de 140 000 barils par jour. L'Agence internationale de l'énergie (AIE) estime à 2,4 millions de barils par jour la capacité de GTL installée à l'horizon 2030...

Tous les procédés GTL consistent à fabriquer de longues molécules d'hydrocarbure à partir des petites molécules de méthane du gaz naturel. Une première étape dissocie les molécules d'hydrogène du méthane sous l'action de la chaleur et d'un catalyseur. Puis s'appliquent le procédé Fisher Tropsh, et enfin une étape de distillation.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0897

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Beam répare l'irréparable

Beam répare l'irréparable

La société alsacienne Beam, grâce à sa technologie de Construction laser additive directe (Clad), répare des[…]

L'endoscope fouille les entrailles du turboréacteur

L'endoscope fouille les entrailles du turboréacteur

Pour des réacteurs d'avion plus propres

Pour des réacteurs d'avion plus propres

LES TROIS DÉF IS TECHNOLOGIQ UES

LES TROIS DÉF IS TECHNOLOGIQ UES

Plus d'articles