Nous suivre Industrie Techno

L'avènement du nano-ordinateur

L'avènement du nano-ordinateur

© Jun Yao ; Charles Lieber - Harvard University

La loi de Moore a-t-elle enfin été mise en défaut ? Des chercheurs ont publié dans la revue scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences des travaux le laissant penser. Ils sont parvenus à créer un nano-ordinateur à l'aide de nanofils dont la densité s'affranchit des limites imposées par les méthodes de microfabrication traditionnelles.

Une équipe interdisciplinaire composée de scientifiques et d'ingénieurs de la MITRE et de l'université Harvard s'apprête à publier des travaux présentant des avancées importantes dans le domaine de la nanoélectronique, rapporte le site phys.org. Ils ont conçu et assemblé un processeur à partir de nanocomposants, dont la densité record irait au-delà de la fameuse "loi" de Moore, qui prédit que la densité des transistors sur une puce en silicium double tous les deux ans.

Ce miniscule processeur, baptisé nanoFSM pour "nanoelectronic finite-state machine", est plus petit qu'un neurone humain et ne consomme que très peu d'énergie. Il est composé de centaines de transistors sous forme de nanofils, chacun d'entre eux étant 10 000 fois plus fin qu'un cheveux humain. Les transistors en question ne consomment que peu d'énergie, car ils sont non volatils : ils ne perdent pas d'information (statut ouvert ou fermé) en l'absence d'alimentation électrique.

Ils sont organisés sous forme de "tuiles" qui servent de circuits, faisant transiter de petits signaux électroniques qui permettent à l'ordinateur de faire des calculs et de traiter des informations. Ce nano-ordinateur pourrait être utilisé pour contrôler de très petits systèmes, capteurs ou même robots, notamment dans le secteur médical.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Nous construisons nos nanoparticules multifonctionnelles brique par brique à l'échelle atomique », avance Jérémy Paris, CEO de SON

« Nous construisons nos nanoparticules multifonctionnelles brique par brique à l'échelle atomique », avance Jérémy Paris, CEO de SON

Jérémy Paris, CEO et co-fondateur de la start-up SON, et Pierre-Emmanuel Doulain, son CTO et co-fondateur, ont pu maturer leur projet de[…]

13/07/2021 | Start-up
« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Plus d'articles