Nous suivre Industrie Techno

L'authentification biométrique se démocratise

Jean-François Preveraud
L'authentification biométrique se démocratise

Identifier en permanence que l'utilisateur est bien autorisé à travailler sur l'application.

© DR

L’éditeur suisse Biometry.com AG propose un logiciel d’authentification biométrique multimodale, simultanée et économique, qui contrôle en permanence qu’un utilisateur autorisé se trouve bien devant l’écran.

La protection des applications et des données sensibles dans une entreprise par des mots de passe ou une smartcard est souvent facilement contournable. C’est pourquoi on lui préfère des procédures d’identification biométrique des utilisateurs pour les utilisations les plus ‘‘sensibles’’. Mais celles-ci, reconnaissance des empreintes digitales, de l’iris ou de la rétine suivant les systèmes, nécessitent des équipements spéciaux et des logiciels onéreux. Une contrainte que l’éditeur suisse de logiciels d’authentification biométrique Biometry.com AG entend faire tomber avec son produit BiometrySSO (Single Sign-On).

Trois procédures de vérification biométrique sont utilisées simultanément par ce logiciel pour garantir une sécurité maximale. La reconnaissance de la personne autorisée s’effectue grâce à la reconnaissance biométrique de son visage, de sa voix et des mouvements de ses lèvres liés à la parole. Les trois procédures lancées simultanément génèrent douze processus d’authentification et garantissent ainsi une sécurité maximale.

L’utilisation de BiometrySSO ne requiert pas d’investissements importants en matériel. Seuls une Webcam et un microphone sont nécessaires, équipements de base dont presque tous les PC et ordinateurs portables sont aujourd’hui dotés. Le logiciel est téléchargé sur le site de l’éditeur, puis toutes les applications protégées par mot de passe sont listées dans une base de données. Dès que l’utilisateur accède à la première application protégée, il doit répéter à haute voix les chiffres affichés à l’écran et tourner son regard vers la Webcam. Le logiciel vérifie alors le visage, la voix et les mouvements des lèvres. S’ils sont conformes aux modèles préenregistrés, BiometrySSO accorde l’accès à toutes les applications protégées par mots de passe.

Une protection en continu

Il est aussi possible d’activer l’authentification en permanence. Celle-ci fait fonctionner la vérification biométrique du visage en tâche de fond de manière automatique. BiometrySSO vérifie alors à intervalles réguliers que la personne travaillant devant l’ordinateur est bien la personne autorisée. Si l’utilisateur n’est pas reconnu, par exemple parce qu’il détourne son regard de l’écran ou parce qu’il a quitté son poste de travail, BiometrySSO ferme toutes les applications protégées. Au moment où l’utilisateur retourne à son poste, BiometrySSO le reconnaît automatiquement et rend de nouveau visibles toutes les applications une seconde plus tard.

Côté informatique, l’administrateur du système peut décider librement du chiffrement cryptographique qu’il souhaite utiliser pour rendre illisible à des tiers les modèles biométriques. De la même manière, il peut choisir librement l’endroit de stockage des modèles et du fichier de sauvegarde dans le cache. Si un pirate informatique essaie de fermer BiometrySSO à travers le panneau de configuration pour accéder aux données protégées, toutes les applications se ferment automatiquement.

Une version d’évaluation valable trente jours peut être téléchargée sur le site de l’éditeur, après il vous en coûtera 47 € par an et par poste. BiometrySSO fonctionne sous toutes les versions de Windows.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.biometry.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Alibaba dévoile Xuantie 910, une puce ultra performante basée sur une architecture open source

Alibaba dévoile Xuantie 910, une puce ultra performante basée sur une architecture open source

A l’occasion de l’Alibaba Cloud Summit, le 25 juillet à Shanghai, la division processeur du géant chinois a[…]

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

DeepCubeA, l'algorithme champion de Rubik’s Cube

DeepCubeA, l'algorithme champion de Rubik’s Cube

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles